Médias sociaux pour les marques et entreprises: ça bouge vite!


13 décembre 2011

Facebook, Twitter, Google+, Youtube: ces quatre grands de l’univers des médias sociaux ont tous dévoilé des changements importants au cours des derniers jours et dernières semaines, en particulier pour les compagnies qui y trouvent pignon sur rue pour leur marque et produits associés. En voici un petit récapitulatif, avec liens vers articles plus étoffés, pour ceux qui souhaitent en savoir plus.

Le nouveau Twitter

Twitter annonçait en grande pompe son tout nouveau design la semaine dernière en marge de l’événement #LeWeb qui se tenait à Paris. Ce qui a néanmoins été occulté par cette nouvelle est le fait que les marques peuvent dorénavant avoir leur propre page sur Twitter, inspiré sur le modèle des « brand pages » sur Facebook. Voir ici le billet à ce sujet paru sur @Mashable. D’ailleurs, d’aucuns remarqueront que la récente refonte à la plateforme de Twitter vise clairement à faire compétition au modèle fructueux de Facebook, autant au niveau individuel que pour les entreprises. À lire: 4 ways the new Twitter is taking on facebook ainsi que Twitter redesign offers big name brands more prominence

Les pages pour entreprises sur Google+

Après le lancement sur invitation de Google+ en juin, plusieurs ont pensé (souhaité?) que cette nouvelle plateforme serait la nouvelle coqueluche des médias sociaux, et un compétiteur féroce pour Facebook et ses 850 millions d’utilisateurs. Après à peine un mois, G+ comptait déjà plus de 10 millions d’adeptes, mais l’effet de nouveauté s’est vite estompé même si aujourd’hui on estime à plus de 30 millions les membres présents sur ce réseau, à peine six mois plus tard. Toutefois, la grande nouveauté à considérer est la récente possibilité pour les marques d’y installer une page et d’y engager des conversations sous un profil corporatif. Cet aspect était une lacune sérieuse dès le lancement de la plateforme, mais aujourd’hui plusieurs compagnies en tourisme y sont présentes.

Pourquoi être présent sur G+ si on a déjà une présence dynamique sur Facebook, Twitter et/ou Youtube, par exemple? Il y a plusieurs bonnes raisons, mais la plus importante se réfère à un acronyme: SEO (Search Engine Optimization). En effet, connaissant l’écrasante domination que détient Google dans la sphère des engins de recherche, et l’impact dans le processus de commerce en ligne, on comprendra qu’une bonne utilisation de la plateforme G+ est susceptible de bonifier et de contribuer à une meilleure optimisation des résultats de recherche. Encore faut-il que le contenu soit au rendez-vous… Certains peinent à tenir leur page Facebook à jour, alors imaginez avec G+ surtout quand il y a peu d’interactions. Le temps nous dira, mais d’ici là je vous invite à lire ce billet sur comment faire pour créer une page Google+ pour votre entreprise.

Youtube

Le canal référence pour tout ce qui touche les contenus vidéos, Youtube, a lui aussi subi une cure de jouvence et la nouvelle plateforme est encore plus intéressante pour les entreprises qui auront le réflexe de s’y investir avant leurs compétiteurs. Quand on sait que depuis 2010, plus d’Américains consomment leur émissions via les plateformes digitales (téléphone intelligent, tablette, PC, laptop, AppleTV, YouTube, Vimeo, etc.) que via leur téléviseur, on réalise à quel point il est primordial d’y occuper une place de choix. Encore une fois ici, il faut savoir que YouTube faisant partie de la famille Google, une stratégie de qualité avec un canal dédié pour votre entreprise vient contribuer à votre stratégie de contenu, aidant à l’optimisation (SEO) de votre présence en ligne.

Facebook

Enfin, difficile de passer sous silence toute amélioration ou changements  en provenance de Facebook, même s’il est parfois difficile de se tenir à jour tellement ces changements semblent fréquents. Outre le nouveau concept du Timeline, qui ira chercher dans le passé tous les éléments que vous avez affiché dans votre profil depuis que vous êtes actifs sur Facebook (et depuis que vos ex, frères et soeurs, amis et ennemis le sont aussi), la plus grande nouveauté pour les entreprises a, elle aussi, quelque peu passé sous le radar lors de son annonce il y a quelques jours.

En fait, depuis septembre vous aviez la possibilité de vous enregistrer pour suivre quelqu’un, ou une entreprise, sans forcément être son ami, ou appuyer le bouton « J’aime ». Cette fonctionnalité a évolué il y a quelques jours et peut dorénavant être appliquée sur n’importe quel site internet. Un peu comme on peut suivre quelqu’un ou une compagnie sur Twitter (follow), on peut maintenant suivre quelqu’un ou une compagnie sur Facebook en appuyant sur le bouton « subscribe ». Lire l’article détaillé sur Mashable, en cliquant ici.

Et les autres?

Aucune annonce récente ou fait marquant à surveiller, mais cela n’empêche pas d’investiguer si une présence est souhaitable pour vous sur les autres médias sociaux, en fonction de votre modèle d’affaires. Linkedin est non seulement une plateforme adéquate pour le réseautage et la recherche d’emploi, il s’agit d’une excellente source pour générer des leads de ventes, particulièrement pour ceux oeuvrant dans la sphère du B2B (Business to Business). En tourisme, avec le potentiel attractif des photos, plusieurs misent sur une présence minimale sur Flickr. Il y a fort à parier que 2012 amènera son lot de changements, auxquels on devra s’adapter, comme d’habitude!

Et vous, comment vivez-vous ces changements dans votre stratégie des médias sociaux?

Frederic Gonzalo
Frederic Gonzalo

Conférencier et stratège cumulant plus de 20 années d'expérience en marketing et communications touristiques. Consultant depuis le début de 2012, j'offre des services de planification stratégique et formation en médias sociaux et marketing numérique pour petites et grandes entreprises.

Envoyez-moi le prochain article par courriel.