5 nouveautés Facebook à surveiller en 2016


26 janvier 2016

Avec plus de 1.55 milliard d’utilisateur actifs au compteur à l’échelle mondiale uniquement pour son réseau social, Facebook continue de tisser sa toile de domination dans l’univers numérique, tant pour les individus que pour les marques qui cherchent à les rejoindre. Car Facebook, c’est aussi Instagram, Whatsapp, Messenger et une panoplie d’outils et fonctionnalités qui se développent, s’améliorent et qui fonctionnent parfois plus ou moins bien… bref, en constante évolution. Bref, à quoi peut-on s’attendre pour 2016 du côté de Facebook et qui risque de venir bousculer l’ordre établi actuel? Voici sept nouveautés à signaler:

1. Facebook Live

Depuis le début 2015, on a vu la résurgence d’un phénomène qui existait pourtant depuis déjà longtemps, soit le streaming, ou diffusion, en direct. Trois joueurs sont ainsi venu se tailler une place importante, soit Periscope, Meerkat et le plus récent, Blab. Leur fonctionnement se ressemble, à peu de choses près: on utilise son téléphone intelligent pour filmer et transmettre en direct une conversation ou un événement via son compte Twitter (Meerkat) ou Facebook (Periscope), et ainsi partager avec son réseau d’abonnés. Avec Blab, on croise la possibilité d’avoir divers intervenants venir se joindre à la discussion, un peu à la manière d’un Google Hangout ou d’une conversation à 3-4 personnes sur Skype.

Or Facebook a lancé son propre service de streaming à l’automne dernier. Présentement disponible uniquement auprès de quelques comptes de marques et/ou célébrités, le service devrait être déployé à plus grande échelle au cours des mois à venir. Il sera intéressant de voir comment les marques feront usage de ce type de fonctionnalité. Je pense notamment à l’initiative de Royal Caribbean International avec Periscope (voir la vidéo ci-dessus), diffusant en direct les aventures d’influenceurs qui goûtaient pour la première fois à l’expérience d’une croisière. D’autres marques voudront marquer un lancement de produit, ou créer une session de questions et réponses avec un dirigeant… À suivre, donc!

2. Facebook Services

Et si Facebook venait concurrencer directement Yelp, voire même TripAdvisor? Jusqu’à preuve du contraire, je demeure sceptique pour ce qui est de TripAdvisor, qui s’est taillé une niche au fil du temps et est un peu devenu la référence incontournable quand on pense voyage. Mais pour Yelp, j’aurais peur… Pourquoi? Parce que Facebook souhaite mettre de l’avant son propre système de recherche basé sur les recommandations d’utilisateurs, justement.

Allez voir ici: facebook.com/services

Est-ce que Facebook Services va décoller en 2016?

Cela fait déjà près de deux ans que les avis ont fait leur apparition sur les Pages présentes sur Facebook, que ce soit pour un hôtel, un restaurant ou pour une panoplie de services aux consommateurs comme aux entreprises. Mais est-ce que l’utilisateur moyen risque d’abandonner Yelp, TripAdvisor voire même kijiji, Pages Jaunes ou d’autres sites de revente en ligne pour autant? J’en doute pour l’instant, mais un homme averti en vaut deux, hein? Pour l’instant, tout ceci nous rappelle l’importance au minimum de bien gérer sa présence sur Facebook, de répondre aux avis, questions et commentaires, question d’assurer une bonne image de marque.

3. Facebook au travail

Plusieurs entreprises investissent de plus en plus dans des systèmes de communication intra-entreprise afin d’améliorer les flux de transmission et réduire les fameuses chaînes de courriel où tout le monde répond à tout le monde sans fin… On pense notamment à Yammer ou Slack, sans mentionner toutes les solutions maison qui ont leurs avantages et inconvénients. Et si, dans votre entreprise, la vaste majorité, si ce n’est la totalité de vos employés, ont déjà une présence sur Facebook, est-ce qu’il pourrait s’agir d’une avenue à explorer?

C’est la prémisse derrière Facebook At Work, fonctionnalité lancée à la fin 2015. Quelques entreprises l’essaient présentement en mode pilote, dont la firme de RP new-yorkaise Weber Shandwick de même que Club Med, seule entreprise du domaine touristique pour l’instant à en faire l’essai. Facebook at Work permettra au Club Med, comptant 66 villages et présent sur 5 continents, de rapprocher l’ensemble de ses équipes – représentant plus de 110 nationalités différentes – avec pour finalité, un partage et une  amélioration de l’expérience client.

« Nous œuvrons à la simplification du quotidien de nos collaborateurs. Avec Facebook at Work, nous serons tous connectés ensemble de manière plus fluide, favorisant ainsi l’accroissement de la coopération sur des projets, la proposition d’idées que chacun pourra enrichir : une nouvelle forme de proximité pour l’entreprise, qui permet de donner également de la visibilité à chaque collaborateur. » – Sylvie Brisson, Directrice des Ressources Humaines de Club Méditerranée

Curieux de savoir quel sera le niveau d’intégration et de satisfaction après quelques mois. Un dossier à suivre, ici encore!

4. Facebook comme engin de recherche

J’en entends parler depuis au moins trois ans, comme quoi Facebook cherche à se positionner directement contre Google comme outil de référence quand les gens font des recherches en ligne. Je n’y crois pas plus aujourd’hui qu’à l’époque, car on utilise Google pour des raisons différentes que Facebook. Ceci étant dit, compte tenu de la domination qu’exerce Facebook au niveau du temps passé sur sa plateforme, sans parler de son nombre élevé d’utilisateurs, on peut les comprendre de vouloir améliorer l’expérience à ce niveau.

Jusqu’à récemment, quand on lançait une recherche dans Facebook, par exemple pour retrouver une publication d’un ami, une vidéo drôle ou une mention faite sur une Page, le moteur de recherche était en fait celui de… Bing, propriété de Microsoft. Depuis décembre 2015, ce n’est plus le cas! Facebook a ainsi développé son propre moteur de recherche, ce qui confirme son intention de vouloir garder les utilisateurs le plus longtemps possible sur sa plateforme.

Pour l’instant, la fonction de recherche dans les publications n’est disponible qu’en anglais, aux États-Unis, mais devrait progressivement être disponible ailleurs et en français.

5. Articles Facebook

Autrefois connue sous l’appellation Notes, cette fonctionnalité refait surface en 2016 sous Articles. De quoi s’agit-il? De la possibilité d’utiliser Facebook comme plateforme de blogue, un peu comme Linkedin le propose également depuis bientôt deux ans. Ou encore comme Medium, Tumblr et d’autres sites similaires. L’objectif étant bien sûr de miser sur la force de la plateforme pour attirer plus de lecteurs vers vos propos, ou plutôt ceux de votre entreprise car cette fonctionnalité est disponible uniquement pour les Pages.

Une belle proposition, quand on sait à quel point il devient difficile de se tailler sa propre place dans l’univers chaotique de la blogosphère alors que les contenus se multiplient sur diverses plateformes. Je maintiens qu’il vaudra toujours mieux miser sur son propre blogue, car c’est du media propriétaire (ou owned media) mais pour certains, cela peut valoir la peine.

Un article exhaustif sur le sujet, à lire sur le blogue emarketinglicious.

Évidemment, on peut s’attendre à encore beaucoup plus de la part de Facebook en 2016, notamment du côté de l’application mobile Messenger qui devient de plus importante comme outil de communication entre les marques et les consommateurs. Il est même question d’une fonctionnalité qui ferait en sorte qu’on puisse commander sa voiture Uber sans avoir à passer par l’application en question. Et je ne vous parle pas non plus de la rumeur « Music Stories » qui veut que Facebook lance son propre système d’écoute musicale, allant jouer dans les platebandes de Spotify, Google Play, Apple Music, Deezer et autres. Bref, on n’a pas fini d’en parler…

Frederic Gonzalo
Frederic Gonzalo

Conférencier et stratège cumulant plus de 20 années d'expérience en marketing et communications touristiques. Consultant depuis le début de 2012, j'offre des services de planification stratégique et formation en médias sociaux et marketing numérique pour petites et grandes entreprises.

Envoyez-moi le prochain article par courriel.