Comment créer une infolettre performante et optimale


12 septembre 2017

Maintenant que vous avez préparé votre premier envoi d’infolettre et que vous avez réussi à rédiger un objet de courriel percutant, vous devez penser à optimiser le contenu de votre infolettre. L’utilisateur moyen reçoit approximativement 147 courriels par jour et supprime à peu près 48% d’entre eux. Alors, si le lecteur choisit d’ouvrir votre infolettre, il ne faut pas le décevoir ! De plus, vous devez inciter le lecteur à effectuer une action lorsqu’il parcourra votre infolettre. Si vous n’optimisez pas le contenu de votre courriel, alors celui-ci se retrouvera simplement à la corbeille comme tous les autres. Pensez donc à optimiser la structure, le contenu et les appels à l’action de votre infolettre.

Choisir un gabarit ou modèle de courriel

Chaque plateforme de marketing par courriel offre des thèmes (ou gabarits) dont vous pouvez vous inspirer pour créer votre infolettre. Des thèmes allant d’un message de bienvenue pour les nouveaux abonnés à des annonces de ventes spéciales. Si vous ressentez le besoin d’avoir accès à des centaines de thèmes desquels vous inspirer, alors cela pourrait être un des facteurs qui vous fera choisir une plateforme en particulier. Certaines plateformes offrent plus de 200 thèmes d’infolettres !

Vous pouvez également ne choisir qu’un modèle de courriel, une structure sur laquelle vous baser pour créer votre contenu. Ces gabarits sont parfaits lorsque vous avez une idée de la structure d’infolettre que vous voulez. Ensuite, vous n’avez qu’à insérer le contenu que vous désirez promouvoir et rendre le tout beau !

Exemple de gabarits dans la plateforme MailChimp

Optimiser son infolettre pour le mobile

Lorsque vous ferez le choix du modèle de votre infolettre, ayez en tête un élément important: 54% des courriels sont ouverts sur un appareil mobile. Alors, est-ce que la structure de votre infolettre est adaptée au mobile ? Plusieurs plateformes d’envoi d’infolettre offrent des modèles de courriels responsive. Vérifiez que ce soit le cas pour la plateforme que vous utilisez, sinon choisissez un modèle d’infolettre qui convient aux lecteurs sur mobile. Ne prenez pas la chance de perdre un lecteur parce que votre infolettre est illisible sur leur téléphone intelligent. Idéalement, priorisez un format d’infolettre à une seule colonne de maximum 600 px de large pour optimiser l’affichage de votre contenu.

D’ailleurs, 75% des gens suppriment les courriels qui ne s’affichent pas bien sur mobile.
Faites donc le choix d’un design accrocheur qui s’affichera correctement sur tous les appareils. Avoir une infolettre responsive ou mobile-friendly est de nos jours nécessaire.

Créer le design de votre infolettre

Vous êtes à présent rendus à l’étape de conception du design et du contenu de votre infolettre. Lorsque vous peaufinerez le modèle d’infolettre choisi, pensez mobilité et accessibilité. Plus de la moitié de vos lecteurs consulteront votre infolettre via un appareil mobile, le format des images, les polices de caractères et les grosseurs de boutons sont donc plus qu’importants.

Afin d’optimiser la lisibilité de votre texte, il est recommandé d’utiliser une police de caractères d’environ 14-16 px. Avoir une police assez large facilitera la lecture de votre texte. Il en va de même pour la grosseur des boutons que vous inclurez dans votre infolettre. Pensez à créer des boutons assez larges pour être facilement sélectionnés avec un doigt et ne placez pas plusieurs liens trop près les uns des autres. Vous devez faciliter le clic et non pas générer des clics accidentels.

Et finalement, n’oubliez pas d’utiliser des images à format réduit pour diminuer le temps de chargement de votre infolettre. Le contenu de votre infolettre ne devrait d’ailleurs pas dépendre de vos images. Certaines boîtes de courriel n’affichent pas les images par défaut, alors pensez à inclure un champ de texte alternatif (alt text) à vos images. C’est-à-dire de nommer et de décrire chacune de vos images. De cette façon, vos lecteurs comprendront le message essentiel de votre infolettre, et ce, même s’ils ne voient pas les images contenues dans le courriel.

Rédiger le contenu de votre infolettre

La rédaction du contenu de votre infolettre se fera probablement parallèlement à la création du design de celle-ci, mais ayez toujours en tête les objectifs de votre envoi et votre clientèle-cible. À qui s’adresse votre infolettre ? Quel ton devez-vous employer ? Quelle est l’action principale que vous souhaitez que vos lecteurs entreprennent ? L’utilisateur moyen consacre 51 secondes à lire une infolettre, alors il faut aller droit au but et indiquer clairement les actions proposées. Soyez clairs et concis.

Votre infolettre ne doit pas être qu’un outil promotionnel et un canal de vente. Vos lecteurs s’abonnent à votre infolettre pour recevoir des promotions oui, mais surtout pour en apprendre davantage sur votre entreprise. Avoir un client dans sa liste d’abonnés permet de développer un lien de confiance et il ne faut surtout pas le briser.

Nous souhaitons tous augmenter notre chiffre d’affaires et générer des pistes de vente, mais le consommateur lui n’est peut-être pas en mode achat tous les jours. Bâtissez une relation de confiance à travers des infolettres informatives, personnalisées et parfois promotionnelles.

Vous manquez d’inspiration ? Voici quelques idées de sujets d’infolettres que vous pourriez préparer :

  • Présentation de votre entreprise et des personnes impliquées ;
  • Partage de votre récent article de blogue ou vidéo YouTube ;
  • Partage de liens, d’outils ou de vidéos intéressantes ;
  • Partage de nouvelles d’actualité sur votre domaine ou à propos de votre entreprise ;
  • Partage de webinaires, projets et/ou ebooks ;
  • Partage d’un défi ou d’une thématique ;
  • Promotion de votre tout dernier produit ou service ;
  • Promotion d’une offre ou d’un rabais ;
  • Promotion d’un événement ou fête en lien avec votre produit ou service.

Créer un appel à l’action efficace

Vous avez moins d’une minute pour attirer l’attention de votre client et l’inciter à agir, vos appels à l’action sont donc primordiaux. Vous pouvez avoir plusieurs appels à l’action, mais habituellement vous n’avez qu’un seul principal appel à l’action. C’est celui qui est le plus important et qui doit être mis de l’avant. Il se retrouve habituellement dans le haut de votre infolettre afin d’être une des premières choses que voit le lecteur.

Pour créer le parfait appel à l’action, celui-ci doit être :

  • Clair ;
  • Direct ;
  • Bénéfique ;
  • Immédiat.

Testez votre infolettre

Lorsque vous aurez rédigé et créé le design de votre infolettre, n’oubliez pas de tester votre infolettre sur différents appareils afin de vous assurer que l’affichage de votre infolettre est optimal. La plupart des plateformes vous proposeront un mode aperçu pour tester le design sur desktop et mobile. Vous pouvez également faire des envois courriels de test à des collègues ou partenaires d’affaires pour vous assurer que votre infolettre est prête à être envoyée. Vérifiez les liens, le texte et le format des images, vérifiez tout. Il vaut mieux prendre quelques minutes supplémentaires pour vérifier toute coquille ou erreur qui pourrait s’être glissée pendant le processus. Une fois votre courriel envoyé à toute votre liste d’abonnés, il n’y a plus de retour en arrière.

Confirmation des éléments d’envoi dans MailChimp

Avant de lancer votre campagne courriel, vérifier que vous remplissez tous les critères d’envoi de votre plateforme de marketing par courriel :

  • Choix de liste d’abonnés ;
  • Objet du courriel ;
  • Accroche du courriel ;
  • Courriel d’envoi ;
  • Statistiques à suivre ;
  • Options de partage ;
  • Design de l’infolettre ;
  • Texte en mode brut (généré automatiquement, mais que vous pouvez modifier vous-même).

Si vous remplissez tous les critères, alors vous êtes prêts à envoyer le tout ! Vous pourrez par la suite faire des tests d’envois selon une date, une heure précise et à des segments de votre liste d’abonnés. Créer une infolettre parfaite et 100% optimale est tout un art, mais après plusieurs campagnes vous connaitrez davantage votre liste d’abonnés et vous obtiendrez de meilleurs résultats !

Dans le prochain article, dernier de cette série, il sera question des mesures à suivre et à analyser pour comprendre l’efficacité de chacune de vos campagnes courriel.

Frederic Gonzalo
Frederic Gonzalo

Conférencier et stratège cumulant plus de 20 années d'expérience en marketing et communications touristiques. Consultant depuis le début de 2012, j'offre des services de planification stratégique et formation en médias sociaux et marketing numérique pour petites et grandes entreprises.

Envoyez-moi le prochain article par courriel.