Nouvelle image de marque de Tourisme Québec… Original?


18 juin 2012

C’est le 28 mai dernier que se tenait à Sherbrooke la réunion annuelle des intervenants et décideurs de l’industrie touristique du Québec, les Assises du Tourisme. À chaque année, il s’agit d’une occasion pour réseauter et pour faire les points sur les enjeux et défis qui ne sont pas toujours les mêmes, que l’on soit une petite auberge en région, un restaurateur, un transporteur, une attraction urbaine ou une association régionale ou sectorielle. En 2011, les Assises furent marquées par le dépôt du rapport du Comité Performance, présidé par l’homme d’affaires et fondateur du Groupe Juste Pour Rire, Gilbert Rozon. En 2012, suite à des mesures favorables annoncées dans le budget provincial par le ministre Bachand, ce fut au tour du dépôt d’un Plan de développement de l’industrie touristique 2012-2020.

Dévoilement d’une nouvelle image de marque pour Tourisme Québec

Québec OriginalLe sujet du jour aura toutefois été le dévoilement de la nouvelle image de marque pour le Québec sur la scène touristique internationale. Une image de marque, ce n’est pas qu’un logo: il se base idéalement sur une plateforme créative structurée incorporant le positionnement de la marque, ses valeurs, sa personnalité, le tout se déclinant dans un logo et, souvent mais pas obligatoirement, dans un slogan.

La nouvelle image de marque de Tourisme Québec repose sur quatre éléments:

  • Un logo slogan: « QuébecOriginal »

On aime ou on n’aime pas, mais je trouve qu’il s’agit d’un choix judicieux. Non seulement en raison de sa simplicité, et du fait que c’est universel, mais surtout parce qu’en marketing et communications, particulièrement sur la scène internationale, « original » est compris dans plus de huit langues! C’est donc efficace et adaptable selon les marchés sur lesquels Tourisme Québec est actif.

  • Imagerie évocatrice

L’intention est ici de montrer, par des images percutantes et des mélanges de plans rapprochés, sujets vivants, mouvements et couleurs, toute la richesse de l’offre touristique du Québec, son dynamisme et ses contrastes. Il est heureux de voir l’intention de nous approprier de plus en plus des visuels hivernaux, qui font après tout font notre renommée, qu’on le veuille ou non. Il y aura bien sûr des déclinaisons estivales, mais il est difficile de faire compétition à d’autres destinations uniquement sur ce front.

Exemple de publicité Hors-Québec

Exemple de publicité Hors-Québec

  • Langage

Je serai curieux de voir comment cet aspect sera joué au fil des campagnes, mais je trouve l’idée intéressante: miser sur les particularités de la langue française au Québec. On le voit par exemple dans la publicité ci-haut, avec un mot comme « trippant » qui a une résonance particulière au Québec, mais qui paraitra certainement exotique sur le marché français. D’autres mots identifiés? Béluga, caribou, inukshuk, harfang, husky, carnaval, tuque, mitaine, carreauté, cabane, gadoue. Tant qu’à jouer le fait français, assumons-nous. J’aime.

  • Localisation du territoire

Enfin, le dernier élément est celui de représenter le Québec dans le monde, et il est ici aussi intéressant d’avoir pris une approche inspiré d’un lien URL, avec barres obliques successives. On identifie ainsi l’Amérique du Nord, le Canada, puis le Québec et enfin, le dernier élément qui sera mis de l’avant par la publicité. Dans le cas ci-haut, c’est un concept comme « joie de vivre » mais il pourra aussi s’agir d’une destination, i.e. « Montréal », ou d’un événement, i.e. « but du Canadien ».

Et le virage numérique, il est pour quand?

Le dernier élément de cette nouvelle plateforme de marque est supposé être l’innovation. Et disons que c’est celui qui demeure le moins explicite à ce stade. Dans le guide de présentation on y évoque l’utilisation à venir de codes QR et on montre des icônes d’applications mobiles qu’on suppose en production, car rien n’a été annoncé à ce niveau jusqu’à présent. D’ailleurs, lors des Assises nous avons eu droit au visionnement d’une super vidéo, léchée et efficace, sur le lancement de la nouvelle marque. J’aurais même souhaité vous la montrer dans ce billet, mais en effectuant une recherche sur Youtube je n’ai rien trouvé. Pire, on constate que le compte de Tourisme Québec n’a pas été mis à jour depuis le 27 janvier dernier…

Canal Youtube de Tourisme Québec

Malheureusement, ce silence sur Youtube semble à l’image de la présence de la destination provinciale sur les médias sociaux. La page Facebook, bilingue, compte moins de 2,000 fans. Le compte officiel français sur Twitter semble avoir été crée tout récemment, ne comptant que deux tweets à son actif avec 199 abonnés en date du 16 juin 2012. Son pendant anglais compte 75 tweets, pour 136 abonnés, avec des tweets occasionnels et décousus.

Compte Twitter de Tourisme Québec

Aucune présence répertoriée sur Google+, Pinterest ou les autres médias sociaux, et on ne compte aucun blogue pour la destination, ni pour les médias ou le B2B. En fait, on ne devrait pas parler d’innovation mais plutôt de rattrapage technologique. Surtout quand on observe la stratégie mise en place par la Commission Canadienne du Tourisme sur les médias sociaux depuis déjà quelques années,  ce n’est plus un fossé qui nous sépare mais plutôt un canyon. De fait, les associations touristiques régionales font un boulot beaucoup plus solide à ce niveau, comme on a pu le constater dans cette récente analyse: L’État des médias sociaux en tourisme au Québec.

Mais bon, donnons la chance au coureur, comme on dit. La nouvelle image de marque est en place, et on sait qu’une toute nouvelle mouture de BonjourQuebec.com est en préparation. Reste à espérer que le virage social, mobile et local, le fameux « solomo » fasse partie des préoccupations marketing immédiates, sans quoi la destination va en souffrir auprès de la clientèle touristique de plus en plus « connectée »…

Frederic Gonzalo
Frederic Gonzalo

Conférencier et stratège cumulant plus de 20 années d'expérience en marketing et communications touristiques. Consultant depuis le début de 2012, j'offre des services de planification stratégique et formation en médias sociaux et marketing numérique pour petites et grandes entreprises.

Envoyez-moi le prochain article par courriel.