Quels seront les médias sociaux de demain ?


19 mars 2019

À force d’entendre parler des déboires de Facebook au quotidien, on a parfois l’impression qu’il n’existe aucune autre option sur les médias sociaux. Une impression pas si éloignée de la réalité, en fait, quand on constate que Facebook demeure la reine incontestée au Québec, tout comme au Canada et en Amérique du Nord – même si 2018 aura marqué la première baisse de son histoire aux États-Unis, en termes d’utilisateurs.

Avec la mort officielle de Google+ prévue pour avril 2019, on a parfois l’impression que toutes les autres options demeurent sous le joug de Facebook: Instagram, Messenger, WhatsApp. Linkedin conserve sa niche auprès des professionnels, ce qui explique en grande partie pourquoi Microsoft en a fait l’acquisition en 2016. Sans oublier Snapchat, Twitter et Pinterest qui demeurent indépendantes, mais dont l’utilisation demeure nichée auprès de clientèles très ciblées.

Alors, quelles seront les plateformes sociales de prédilection dans un futur pas si lointain?

Les médias sociaux de demain

TikTok, ça vous dit quelque chose? Et Fortnite? Twitch? À moins d’avoir des adolescents à la maison ou dans votre entourage, il serait normal d’en avoir jamais entendu parler. Mais ces nouvelles plateformes émergent et certaines offrent de belles possibilités. Surtout si on souhaite communiquer avec les utilisateurs de la génération Z, les jeunes âgés de 10 à 20 ans qui influencent souvent les choix de consommation au sein du noyau familial.

TikTok

Quelle est l’application mobile qui a été la plus téléchargée à l’échelle mondiale en 2018? Facebook, Snapchat ou Instagram? Aucune de ces réponses. Ce fut TikTok, une application chinoise lancée en 2016 et propulsée à l’avant-scène lors de son acquisition de la populaire application Musical.ly. Aujourd’hui, ce sont plus de 500 millions d’utilisateurs actifs qui partagent donc des petites vidéos ludiques, sous forme de “mème”, où les utilisateurs rivalisent de créativité en mixant audio, vidéo et chorégraphies.

Application mobile TikTok

Application mobile TikTok

Des options publicitaires sont apparues au début 2019 et on peut s’attendre à plus de développements de ce côté. On remarque d’ailleurs que comme pour toute plateforme populaire émergente (pensons à Vine, à une autre époque), certains utilisateurs deviennent très populaires, cumulant plus de 30 millions d’abonnés. Ceux-ci peuvent donc devenir des influenceurs potentiels pour une marque.

Fortnite

Ce sont 125 millions de joueurs qui seraient inscrits à ce jeu vidéo de la firme Epic Games, selon les chiffres publiés à la fin 2018. Si l’accès au jeu est gratuit, on peut toutefois acheter différents “skins” et armes par la suite afin de mieux performer car voilà le but du jeu: on largue 100 personnes sur une île déserte, et l’objectif est survivre jusqu’à la fin et de rester la seule personne vivante. Il y a bien sûr des variantes, jeux d’alliance et un paquet de stratégies, mais ce jeu galvanise non seulement les enfants et adolescents mais aussi les jeunes adultes (20-35 ans).

Or ici aussi on commence à voir des marques s’intéresser à cet univers en raison de sa clientèle captive. Début 2019, on a même vu le populaire DJ Marshmello y faire une prestation en direct, lors d’une Fortnite Battle Royale… visionnée par plus de 10 millions d’utilisateurs! L’ami Denis Genevois en parle d’ailleurs dans ce savoureux billet publié sur le site etourisme.info.

Twitch

On doit mentionner la plateforme de diffusion (streaming) Twitch, propriété de la compagnie Amazon, qui compte sur plus de 100 millions d’utilisateurs actifs sur une base mensuelle. On y visionne des événements sportifs, des jeux vidéos (comme Fortnite, dont on vous parlait ci-dessus, mais aussi League of Legends ou World of Warcraft), des conférences et autres émissions populaires.

Twitch

C’est donc un univers où l’on retrouve surtout des gamers, en majorité de moins de 25 ans. Mais pour ses adeptes, on parle véritablement d’un réseau social avec son propre code, ses mèmes et une manière de consommer des contenus avec laquelle les marques devront s’adapter. On dit d’ailleurs que l’utilisateur moyen y passe deux heures… par jour!

Vous ne voudrez peut-être pas y créer votre propre chaîne – on ne recommande jamais de s’éparpiller et on sait qu’une entreprise ne peut être partout, de manière efficace, sans avoir des ressources humaines et financières dédiées – mais vous avez intérêt à au moins comprendre comment du placement de produit pourrait s’avérer judicieux dans ce contexte où on retrouve des consommateurs captifs, encore une fois.

Discord

Enfin, le dernier mais pas forcément le moindre, est un réseau très prisé en Europe, surtout dans la communauté des joueurs en ligne (gamers), encore une fois. Discord, avec ses 200 millions d’utilisateurs actifs, est un croisement entre un réseau social, une plateforme de gaming et un endroit pour chatter avec d’autres utilisateurs. Ce concept de communauté semi-privée serait d’ailleurs à la source de la récente déclaration de Mark Zuckerberg, qui souhaite voir sa plateforme phare prendre un virage plus centré vers la messagerie directe et les communautés privées et semi-privées.

Discord

Qu’est-ce qu’une communauté semi-privée, direz-vous? Il s’agit d’un groupe dans lequel on doit être invité afin d’y avoir accès. Un peu comme certains groupes de discussion sur Facebook ou Linkedin, en fait, avec les avantages (mais aussi les dérives) que cela suppose. À la différence que sur Discord, on voit de plus en plus de stars du web, Youtubers, chanteuses et autres célébrités y lancer des discussions avec leurs fans et procéder à des tirages exclusifs. Bref, une plateforme à surveiller!

Autres plateformes à considérer

Il existe bien sûr plusieurs autres plateformes, avec un potentiel inégal d’intérêt selon votre industrie, votre entreprise ou vos intérêts à atteindre leurs utilisateurs. Mentionnons néanmoins:

  • Quora: plateforme de questions et réponses, où l’on déniche parfois des influenceurs et personnes d’autorité dans des sphères d’expertise très pointues.
  • Telegram: application mobile d’origine russe, très prisée pour construire une communauté dynamique autour d’un sujet, que ce soit à partir d’un appareil mobile que d’un ordinateur.
  • Meet-Up: Quand le virtuel peut servir à faciliter les rencontres dans le réel, c’est un peu la mission de cette application mobile qui répertorie des rencontres dans votre ville, selon différentes sujets d’intérêt.
La plateforme de questions et réponses Quora

La plateforme de questions et réponses Quora. Comme on peut le voir ci-dessus, une plateforme avec potentiel pour certains annonceurs qui souhaitent toucher à un sujet ou une thématique en particulier.

Bref, il ne s’agit là que d’un échantillon car on sait qu’il existe également des communautés d’intérêts, des applications mobiles, forums ou autres plateformes selon votre passion pour le crochet, le voyage, certains régimes alimentaires, le fitness, et j’en passe. Le plus important, au final, est de rester curieux vis-à-vis de ces plateformes émergentes et surtout, de cesser de croire qu’il n’y a que Facebook pour atteindre votre clientèle cible… 😉

Frederic Gonzalo
Frederic Gonzalo

Conférencier et stratège cumulant plus de 20 années d'expérience en marketing et communications touristiques. Consultant depuis le début de 2012, j'offre des services de planification stratégique et formation en médias sociaux et marketing numérique pour petites et grandes entreprises.

Envoyez-moi le prochain article par courriel.