Non, les médias sociaux ne font pas vendre en tourisme!

Non, les médias sociaux ne font pas vendre en tourisme!

Par contre, les médias sociaux jouent un rôle primordial aux stades de l’inspiration et de l’expérience à destination. C’est le constat d’une étude récente effectuée par TEXT100, jetant un regard intéressant sur les facteurs qui entrent en ligne de compte dans le processus décisionnel d’un voyage. Durant le mois d’octobre 2012, un sondage a été effectué auprès de 4,600 voyageurs provenant de 13 pays: Afrique du Sud, Australie, Chine, Danemark, Espagne, États-Unis, France, Hong Kong, Inde, Malaisie, Royaume-Uni, Singapour, et Suède.

LE FACTEUR LE PLUS IMPORTANT: LES RECOMMANDATIONS DE PARENTS ET AMIS

Facteurs d'influence dans la décision

Quand vient le temps de choisir une destination de voyage, les recommandations de parents, amis et collègues viennent en tête de liste d’influence pour 63% des voyageurs, devant la recherche en ligne (55%). Les trois autres facteurs d’influence completant le top 5 sont les sites internet de fournisseurs (49%), des ventes et promotions de lignes aériennes ou hôtels (48%), et les agences de voyages en ligne (46%), i.e. Expedia, Priceline, Orbitz, etc.

Toutefois, lorsqu’on a demandé à ces voyageurs quelle source d’information s’avère la plus utile dans la prise de décision dans le choix d’une destination, 44% des répondants se fient sur les commentaires de blogueurs en voyage (travel bloggers). Les autres sources d’information? Les forums de commentaires liés aux voyages, i.e. Tripadvisor, (37%), Facebook (27%), Youtube (24%) et Pinterest (22%).

Il est également intéressant de constater les différences selon les marchés géographiques. Par exemple, les voyageurs asiatiques sont beaucoup plus influencés par les médias sociaux dans leur processus décisionnel d’un voyage d’agrément. Plus particulièrement en Chine et en Inde, internet et les commentaires de voyageurs ont un plus gros impact dans la prise de décision initiale d’une destination de voyage, comme on peut le voir dans la carte suivante:

Facteurs d'influence par régions géographiques

Facteurs d’influence par régions géographiques

Ce qui peut étonner dans cette étude est le rôle d’influence que joue toujours les agences de voyages traditionnelles, encore utilisés par 39% des répondants. Les sites dédiés au voyage ainsi que les sites de destinations jouent également un rôle d’influence non négligeable, recueillant 46% et 41% des visites respectivement. Les agents de voyages sont également fortement consultés au moment de recueillir les détails d’un voyage, ce qui tend à confirmer le virage spécialisation que plusieurs agences ont entrepris depuis quelques années.

L’OMNIPRÉSENCE MOBILE EN VOYAGE

88% des répondants disent apporter un appareil mobile avec eux en voyage

88% des répondants disent apporter un appareil mobile avec eux en voyage

On savait que les voyageurs aiment rester connectés lors de séjours et vacances à l’extérieur, mais cette étude vient confirmer cette tendance. En effet, 88% des répondants apportent un appareil mobile avec eux en voyage, que ce soit un téléphone intelligent, une tablette numérique ou tout appareil pouvant se connecter sur un réseau sans-fil. En fait, 61% des répondants utilisent leur appareil à tous les jours, dont 34% l’utilisant plusieurs fois par jour!

Mais à quel fin utilise-t-on son appareil mobile en voyage? Essentiellement, pour vérifier ses médias sociaux et garder le contact avec parents et amis, beaucoup plus que pour se tenir au courant des nouvelles.

APPLICATIONS MOBILES

Plus de 50% des voyageurs téléchargent une application de voyage avant même de partir, la plus populaire (15%) étant Google Maps. Les applications de géolocalisation sont d’ailleurs les plus prisées dans l’ensemble, suivies de celle de Tripadvisor. Une fois à destination, ce sont surtout les applications de visites guidées, météo, restauration et transport public qui sont les plus populaires.

Obtenir une connectivité wifi à destination est donc une priorité afin de pouvoir interagir avec parents et amis sur les médias sociaux via les appareils mobiles. C’était d’ailleurs un des constats soulevés lors de la discussion sur la mise en place d’une véritable stratégie d’internet de séjour.

LE PARTAGE DE L’EXPÉRIENCE PENDANT ET APRÈS LE SÉJOUR

Sans surprise, selon cette étude, les médias sociaux jouent un rôle crucial dans le partage des expériences à destination, pendant et après le séjour. Près d’un tiers des répondants ont dit qu’ils partageraient ou créeraient du contenu en ligne s’ils pensaient que cela serait d’intérêt pour leurs parents et amis. Le partage de photos et vidéos prises par les voyageurs représente d’ailleurs l’action la plus populaire, pour près de la moitié des répondants.

Activités de partage sur les médias sociaux

Activités de partage sur les médias sociaux, pendant et après le voyage

PRÉFÉRENCES DANS LE MODE D’ACHAT

Des questions ont également été posées afin de mieux comprendre les préférences d’achat, à savoir le rôle de sites transactionnels de fournisseurs (hôteliers, aériens), les agences de voyages traditionnelles et en ligne, les sites de destination. Fait intéressant à noter: la faible performance des publicités Facebook comme source de trafic vers les sites ci-haut mentionnés. Comme quoi les médias sociaux semblent jouer un rôle négligeable au stade de l’achat en ligne.

Les médias sociaux ne sont donc pas un facteur important au moment de l’achat (booking). Par contre, comme le démontre ce sondage, on comprend un peu mieux leur rôle au niveau de l’inspiration pour un prochain voyage ainsi que lors de l’expérience à destination ainsi qu’au retour.

Pour télécharger le rapport complet de TEXT100, cliquer ici

Vous pouvez également consulter cette capsule vidéo qui en résume les grandes lignes (en anglais):

Frederic Gonzalo
Écrit par Frederic Gonzalo

Conférencier et stratège cumulant plus de 19 années d'expérience en marketing et communications touristiques. Consultant depuis le début de 2012, j'offre des services de planification stratégique et formation en médias sociaux & mobile pour petites et grandes entreprises. Contactez moi à frederic@gonzomarketing.biz

4 comments
Virginie Roy
Virginie Roy

Bonjour Monsieur Gonzalo,

Encore une fois votre article est très intéressant. C’est drôle parce que je lisais votre partie sur les applications mobiles et je viens tout juste de faire un travail pour mon cours de «Tendances de Tourisme International», et ce travail portait sur le recensement d’applications mobiles touristiques. Je ne m’étais jamais attardé sur les applications touristiques et je me suis rendu compte qu’il en existe pour presque tout ! Je crois que n’importe qui qui part en voyage et qui désire se servir de son appareil mobile se doit de faire des recherches pour trouver une application qui convient à son type de voyage. Il y en a certainement une qui convient pour chaque personne. Pour en revenir au sujet principal de votre article, je comprends que les médias sociaux ne font pas vendre les destinations touristiques, mais ils permettent aux voyageurs de partager leur expérience de voyage et pour quelqu’un qui ne voyage pas beaucoup, les amis Facebook ou Twitter nous laissent curieux avec leurs nombreuses photographies de voyage. Comme vous le dites, ce partage d’expérience est très populaire et cela permet de faire voyager tous les amis reliés à cette personne.

France Lessard
France Lessard

À noter aussi la première observation de l'étude qui expose qu'au moins 2 des 4 «moins» observés en Europe (moins longtemps, moins loin) sont encore plus présents aux États-Unis qu'ailleurs dans le monde alors que seulement 23% des répondants américains sont sortis du pays (52% en Europe, 48% en Asie). Pas très encourageant pour le tourisme au Canada !

gonzogonzo
gonzogonzo moderator

 @Virginie Roy C'est exactement ça: les médias sociaux ne vont pas vendre, au sens où on entend faire passer quelqu'un directement à la caisse suite à une interaction sur les médias sociaux. Par contre, leur influence ne fait aucun doute et vient justement s'interposer en amont dans le processus décisionnel pour un prochain voyage, alors qu'on discute avec parents et amis. Ce qui se fait, justement, via Facebook très souvent...

Frederic Gonzalo
Frederic Gonzalo

Excellente observation, effectivement France. Il y a beaucoup de matière dans cette étude, même si on est en terrain connu pour quiconque suit les tendances internationales depuis quelques années. J'aborderai d'ailleurs le volet "diffénces entre les trois secteur géographiques" dans un billet qui sera publié demain sur ce blogue, dans la section anglophone. À lire, of course! ;-)

Trackbacks

  1. [...] 63% des voyageurs sont influencés par les recommandations de parents et amis. Quel rôle jouent les médias sociaux dans le processus décisionnel en voyage? (RT @Michel_Julien: Non, les médias sociaux ne font pas vendre en tourisme!  [...]

  2. [...] Par contre, les médias sociaux jouent un rôle primordial aux stades de l’inspiration et de l’expérience à destination…  [...]

  3. [...] À lire :  ”Non les médias sociaux ne font pas vendre en tourisme” [...]

  4. [...] 63% des voyageurs sont influencés par les recommandations de parents et amis. Quel rôle jouent les médias sociaux dans le processus décisionnel en voyage?  [...]