Votre vie privée sur Facebook le sera de moins en moins

Votre vie privée sur Facebook le sera de moins en moins

Facebook Graph Search Header LogoFacebook annonçait le 15 janvier dernier le lancement de sa nouvelle fonctionnalité de recherche dans le graphe, communément appelée Graph Search. Uniquement disponible en mode beta et en anglais pour l’instant, la mise en ligne publique est donc à prévoir très bientôt. S’agit-il d’une amélioration incrémentale qui s’ajoute aux changements quasi-quotidiens de Facebook ou parle-t-on véritablement d’une révolution dans notre approche de la recherche en ligne?

GRAPH SEARCH

Dans une démarche classique sur Google, Bing ou Yahoo, on obtient des hyperliens vers des pages qui correspondent aux critères associés aux mots-clés entrés dans la recherche. Avec Graph Search, on pénètre enfin dans l’infinie base de données colligée au fil des années par le milliard d’utilisateurs de Facebook, que ce soit au niveau des commentaires, likes, photos, intérêts, vidéos, etc. Ainsi, le résultat d’une recherche pour “restaurant asiatique” à “New York” commenté par “mes amis”, fournirait un résultat intéressant, ajoutant une proximité et une pertinence qu’on devine efficace et difficile à copier pour les compétiteurs comme Google et Yahoo, voire même Foursquare, TripAdvisor ou Yelp. Le potentiel est énorme, et on peut imaginer les déclinaisons qui ne tarderont de suivre pour les marques et annonceurs qui voudront se positionner avantageusement dans ce nouveau processus de recherche, sur la plateforme qui détient les plus haut taux d’engagement et de temps passé par session.

Si vous souhaitez tester le nouveau Graph Search, cliquer ici pour en savoir plus et être mis sur la liste d’attente.

CHANGEMENTS DE COMPORTEMENT À PRÉVOIR

La plus grande inconnue demeure à savoir si et comment nos comportements sont appelés à changer dans ce nouvel environnement, autant à titre d’individu que de professionnel du marketing. Pour plusieurs d’entre nous, sans parler des générations montantes (Y, Z et C), une recherche en ligne est synonyme de Google. Le réflexe sera-t-il dorénavant de “facebooker” au lieu de “googler”? Les premiers résultats seront déterminants dans le succès de cette nouvelle fonctionnalité. Ceci étant dit, selon les premiers échos les résultats sont franchement intéressants et plusieurs voient dans cette nouveauté le début d’une véritable rivalité entre Facebook et Google dans le lucratif marché de la recherche en ligne, ou plutôt des mots-clés payants qui y sont associés.

En tourisme, on peut certainement voir un potentiel pour déloger ou, au moins, déranger les TripAdvisor et Yelp de ce monde, où les commentaires proviennent d’inconnus alors qu’on risque de préférer ceux de parents et amis sur Facebook. Surtout pour des recherches locales, i.e. restaurant, magasin, attrait, etc. Mais encore: préfèrera-t-on le commentaire d’un ami qui a séjourné à tel hôtel en famille il y a 5 ans, ou plutôt les 27 commentaires de gens qui y étaient le mois dernier, dont certains en solo, pour affaires, en couple ou en famille? Ça reste à voir.

VÉRIFIEZ VOS PARAMÈTRES DE VIE PRIVÉE

Une chose est sûre: assurez-vous de vérifier vos paramètres d’affichage et de vie privée dans Facebook en préparation de ce changement à venir. Pourquoi? Il faut comprendre que lorsqu’une recherche dans Graph Search ne pourra trouver des résultats dans la base de données de Facebook, c’est l’engin de recherche Bing (Microsoft) qui prendra le relais. Or, on apprend justement cette semaine que Bing vient d’augmenter les contenus en provenance des médias sociaux avec notamment cinq fois plus de contenu issu de Facebook!

Certes, j’en connais plusieurs, moi le premier, qui diront que Bing, bof! ce n’est pas Google après tout… Or, selon un classement compilé par ComScore en octobre 2012, Bing détient la deuxième position avec 16% de part de marché, derrière Google et ses 66.9% du marché. Il s’agit de sa meilleure performance à ce jour et il y a fort à parier que Bing devrait retirer des bénéfices de cette récente annonce avec Facebook.

Il devient donc important de bien connaitre les paramètres de sécurité dans votre profil Facebook, que ce soit au niveau des commentaires et des photos que vous partagez mais aussi lorsque des amis partagent des photos de vous sans que vous ayez donné votre accord au préalable, par exemple. Je vous invite d’ailleurs à visionner la vidéo suivante, produite par Facebook, qui explique comment ajuster certains paramètres importants (en anglais):

Image de prévisualisation YouTube

Selon une étude de MacLaren McCann en novembre 2012, plus de 70% des Canadiens craignent pour l’érosion de leur vie privée, et plus de 85% croient qu’on partage trop d’information en ligne, même si une vaste majorité y voient aussi un bénéfice. Force est d’admettre que cette nouvelle fonctionnalité de Facebook a tout pour ajouter de l’eau au moulin de ce débat.

Vous en pensez quoi de Graph Search? Pensez-vous l’utiliser et avez-vous l’intention de resserrer vos paramètres de sécurité dans Facebook? N’hésitez pas à commenter dans la section ici-bas.

Frederic Gonzalo
Écrit par Frederic Gonzalo

Conférencier et stratège cumulant plus de 19 années d'expérience en marketing et communications touristiques. Consultant depuis le début de 2012, j'offre des services de planification stratégique et formation en médias sociaux & mobile pour petites et grandes entreprises. Contactez moi à frederic@gonzomarketing.biz

0 comments