5 tendances marketing en médias sociaux pour 2014


26 novembre 2013

2013 tire déjà à sa fin et je laisserai à d’autres le soin de dresser les bilans qui s’imposent, tellement il s’en est passé des choses au courant de la dernière année. D’un point de vue numérique, le marketing continue de subir la pression de nouvelles plateformes et de nouvelles possibilités, ouvrant de multiples possibilités pour qui sait bien oberver les tendances de fond. Voici donc bien humblement cinq tendances que je pressens pour 2014 du côté des médias sociaux et leur utilisation dans une perspective marketing.

1. Facebook plafonne, Twitter cartonne

Évolution de l'utilisation des médias sociaux par les adolescents américains.

Évolution de l’utilisation des médias sociaux par les adolescents américains.

C’est un secret de Polichinelle depuis plusieurs mois déjà, mais d’aucuns s’entendent sur la chose: Facebook a atteint le point de maturité dans la pénétration de la plupart des marchés occidentaux. Et quand on observe l’utilisation faite par certains segments démographiques, on observe également une désaffection subtile mais concrète des adolescents, qui migrent vers des applications mobiles comme Vine, Instagram, WhatsApp ou WeChat. Ce qui ne veut pas dire pour autant que Facebook est voué à disparaitre, loin de là! Considérons uniquement ces quelques statistiques:

  • 94% des internautes canadiens ont un compte Facebook, soit 50% de la population totale du pays
  • À l’échelle mondiale, on compte maintenant plus de 1.2 milliard d’utilisateurs. À quand le mythique 2 milliards d’utilisateurs?
  • 58% des utilisateurs sont actifs sur une base quotidienne!
  • Plus de 78% des utilisateurs accèdent à leur compte Facebook à partir d’un appareil mobile, le réseau étant consommé tant au travail, à la maison qu’en marge des loisirs.

Il sera intéressant de voir l’évolution de Twitter qui, justement, fait le plein auprès des 13-25 ans qui en ont marre de Facebook. Pourquoi? Certains évoquent l’attrait de l’anonymat, ou les courts messages. C’est également une plateforme qui se juxtapose bien aux autres écrans, lors d’émissions de télé populaires ou en marge d’événements festifs, par exemple. Dans l’industrie touristique, Twitter est déjà très prisée dans l’approche de service-client des lignes aériennes, notamment, ainsi que dans l’hôtellerie. Maintenant que Twitter est une compagnie publique cotée en bourse, il sera intéressant de voir les améliorations et ajustements qui seront annoncés au cours des mois à venir.

2. Snapchat marketing

Logo de SnapchatVoilà deux mots qu’on ne voit pas habituellement dans la même phrase, soit Snapchat et Marketing, mais attendez-vous à voir des initiatives novatrices de l’application mobile de l’heure. Vous ne connaissez pas? C’est l’application de choix auprès des 13-29 ans. Vous prenez une photo ou vidéo, qu’on appelle un snap, vous l’envoyez à un ami, qui aura alors entre 1 et 10 secondes pour visionner le tout. Après? Pouf! Le message disparait de votre écran. Et des serveurs de Snapchat. On se doute bien que certains utilisent donc l’application pour s’envoyer des photos coquines, ou sextos, même si on sait très bien qu’une capture d’écran est si facile à faire… On estime d’ailleurs à plus de 26 millions le nombre d’utilisateurs, s’échangeant plus de 350 millions de snaps… par jour!

Si vous pensez qu’il s’agit d’une application comme tant d’autres détrompez-vous! Facebook aurait déjà fait deux offres d’achat pour en faire l’acquisition, dont la plus récente en novembre se chiffrait à… 3 milliards de dollars!! Quelques compagnies ont déjà commencé à envisager des approches marketing, notamment la compagnie de yoghourt américaine 16 Handles, en janvier 2013. Attendons-nous à en voir plusieurs autres en 2014…

À lire aussi: Snapchat et le potentiel de l’éphémère

Image de prévisualisation YouTube

3. Google+… enfin?

Pensez-vous que 2014 sera l’année où Google+ sera enfin considérée dans la stratégie numérique des marques autant que dans le quotidien des internautes? La plus sous-estimée des plateformes continue son petit bonhomme de chemin, et il sera intéressant de voir si la fatigue de Facebook saura en attirer certains vers la plateforme sociale de Google. Le mois dernier, le géant de Mountain View annonçait une réforme majeure à son algorithme de recherche, nommé Colibri, indiquant plus que jamais que les interactions sociales prendraient le pas dans les résultats de recherche des internautes. Et que le signal « +1 » propre à Google+ sera priorisé.

L'écosystème Google et son influence en e-marketing

L’écosystème Google et son influence en e-marketing

YouTube demeure un acteur incontournable du marketing numérique et annonçait récemment l’intégration de Google+ comme outil de gestion des commentaires de ses vidéos, un élément traditionnellement faible de ce média social visuel. Sans parler de Google Hangout, dont les fonctionnalités ont été améliorées au fil des derniers mois, le rendant un sérieux compétiteur d’autres services tels Skype comme solution de vidéo-conférences et d’interactions entre marques et consommateurs. On estime enfin qu’il s’échange plus de 1.5 milliard de photos sur Google+ par semaine. Reste maintenant à voir si l’engouement envers cette plateforme saura conquérir un public plus vaste et engagé…

4. Les plateformes collaboratives

Logo de RoomaramaLe site populaire AirBnB existe depuis plus de cinq ans, alors que Roomorama existe depuis 2009, mais on peut déclarer sans se tromper que 2013 aura été marquante dans la croissance et la notoriété de ces plateformes où tous et chacun peuvent dorénavant offrir leurs services, allant de l’hébergement aux transports en passant par les visites guidées ou des expériences culinaires chez l’habitant. J’en traitais d’ailleurs dans ce billet intitulé Hébergement illégal : l’industrie face à un dilemme. Avec le recul, je me dis qu’il aurait été mieux de parler d’hébergement alternatif, car le volet « illégal », bien que présent et certes saillant, ne fait qu’alimenter une portion problématique du phénomène. Dans les faits, l’économie collaborative découle de trois facteurs névralgiques:

  • Les technologies actuelles rendent possible la mise en relation d’individus avec d’autres individus, partout à travers la planète, peu importe l’heure du jour, avec des fonctionnalités transactionnelles à la fine pointe;
  • L’attrait de prix avantageux, car les locations de chambres sont typiquement moins chères qu’une chambre d’hôtel standard, quand elles ne sont pas gratuites comme sur un site comme Couchsurfing, par exemple;
  • La tendance lourde de vouloir voyager et connecter avec les gens de la place, dans une perspective ‘do it like a local’.

Ceci étant dit, les plateformes collaboratives ne sont pas uniques au tourisme. Un site comme Ebay propose cette approche depuis longtemps déjà, et des sites comme LesPAC, Kijiji ou Craigslist ont délogé depuis un bail les petites annonces classées des journaux d’antan. En 2014, il sera intéressant de suivre comment ces plateformes vont prendre leur place dans l’échiquier e-touristique de même que dans les autres industries.

5. Vidéo, vidéo, vidéo

Enfin, il m’apparait évident que 2014 sera marquée par le retour en force de la vidéo comme outil de communication marketing prisé, tant des consommateurs que des marques qui en feront bon usage. YouTube ne montre aucun signe de ralentissement, comptant dorénavant plus de 100 heures de vidéo téléchargée… à chaque heure! Sans oublier les plateformes comme DailyMotion ou Vimeo… Je vous parlais d’ailleurs de ce phénomène la semaine dernière dans Quel rôle pour la vidéo dans votre stratégie numérique?

Au-delà de ces plateformes connues, ce sont surtout les applications mobiles telles Vine et Instagram qui risquent de voler la vedette en 2014. Voyez d’ailleurs comment les biscuits Oreo ont réussi à faire passer un message efficace malgré la contrainte de 6 secondes qu’impose la plateforme Vine. Instagram risque d’ailleurs d’effectuer une plus grande percée en 2014, offrant une plus grande durée dans le temps (15 secondes), et permettant d’appliquer des filtres donnant une allure professionnelle au tout. Instagram compte d’ailleurs plus de 140 millions d’utilisateurs à l’échelle mondiale, surtout au niveau de la photo pour l’instant, mais depuis son achat par Facebook en avril 2012, il s’agit sans contredit d’une application qui a le vent dans les voiles.

Voilà donc cinq tendances à surveiller dans le marketing des médias sociaux en 2014. Qu’en pensez-vous? D’accord ou non, partagez votre opinion dans la section des commentaires ici-bas, et au plaisir d’échanger avec vous sur le sujet!

Frederic Gonzalo
Frederic Gonzalo

Conférencier et stratège cumulant plus de 20 années d'expérience en marketing et communications touristiques. Consultant depuis le début de 2012, j'offre des services de planification stratégique et formation en médias sociaux et marketing numérique pour petites et grandes entreprises.

Envoyez-moi le prochain article par courriel.