3 règles d’or pour performer sur Twitter


9 décembre 2014

Twitter est un média social particulier, avec son propre jargon, et qui se targue d’être un excellent numéro 2. En effet, on l’utilise souvent en même temps qu’on visionne une émission de télévision ou les nouvelles, on voudra tweeter un communiqué ou un récent article de blogue ou encore pour commenter en direct un événement, une conférence ou un sujet d’actualité. Comptant aujourd’hui plus de 284 millions d’utilisateurs actifs sur une base mensuelle, Twitter est une plateforme ancrée dans la communication en temps réel, prisée par les influenceurs et médias autant que le grand public qui peuvent ainsi avoir un accès direct aux célébrités qui y sont présents. Par surprenant, d’ailleurs, que les plus populaires sur Twitter soit Rihanna, Justin Bieber, Lady Gaga ou Katy Perry!

3 règles d’or pour mieux performer

J’ai ouvert mon compte sur Twitter en janvier 2009 et, comme plusieurs, je ne savais pas trop quoi dire ou à quoi servait cette plateforme. Après une période de latence, j’ai eu mon épiphanie lors d’une conférence à laquelle j’assistais à San Francisco en mars 2010, durant laquelle je voyais la moitié des gens échanger via ce média social et alors que j’entendais des hôteliers de Las Vegas parler de leurs 100,000 abonnés! Ce fut l’électrochoc nécessaire, et depuis ce temps je maintiens une présence régulière, j’y partage des contenus et j’en découvre de nouveaux, ce qui explique que j’ai franchi le cap des 10,000 abonnés récemment, une masse critique qui devient intéressante.

Lire: 25 conseils pour mieux utiliser Twitter (partie 1 de 2) et 25 conseils pour mieux utiliser Twitter (partie 2 de 2)

1. Humanité

Il se dit beaucoup de trucs sur Twitter qui peuvent paraitre superficiels, c’est vrai. On y commente le dernier match de hockey ou de foot, les dernières frasques d’une célébrité ou on donne tout simplement son opinion au sujet de l’actualité politique, économique ou culturelle, par exemple. Justement, c’est la force et la particularité de Twitter, car les échanges publics peuvent mener à de véritables révolutions, comme on l’a vu lors du printemps arabe en Tunisie et en Égypte en 2011, puis lors du printemps érable, au Québec, en 2012.

Sur Facebook, plusieurs messages demeurent privés ou entre amis, car la nature même de la plateforme incite à gérer les paramètres de vie privée afin de ne pas tout partager (enfin, pour ceux et celles qui font gaffe, hein?). Ou encore sur Linkedin, il s’agit clairement d’une plateforme professionnelle, où le partage de contenu se fait sur une prémisse d’affaires ou de recrutement. Mais Twitter? Ici, c’est lorsqu’on commente, que l’on partage des articles intéressants et que l’on répond aux gens que prend tout son sens la notion d’authenticité, terme galvaudé qui est sous-jacent au besoin d’être humain, et non une marque ou une personne qui contrôle tous les messages.

2. Générosité

Vous connaissez la règle du 4-1-1? On dit que pour chaque fois que vous diffusez six tweets:

  • Quatre tweets seront du partage de contenu, des retweets ou liens vers des articles, photos ou vidéos jugés intéressants;
  • Un tweet sera une réponse à une question ou commentaire de la part d’un internaute;
  • Un tweet sera de type auto-promotionnel, c’est-à-dire au sujet de vous, de votre entreprise ou d’un article sur votre site web ou blogue, par exemple.

Donc, un tweet sur six serait de nature auto-promotionnelle. Malheureusement, la nature humaine étant ce qu’elle est, on remarque trop souvent le phénomène inverse où les gens et les comptes de marque font plutôt la part belle aux tweets qui parlent d’eux, de leur produit ou service, alors qu’on prend à peine le temps de répondre aux questions, voire de partager des tweets de notre communauté. C’est pourtant de cette manière que l’on obtient du succès et que l’on se construit une communauté forte sur Twitter.

Les hôtels du Groupe Germain, adeptes du 4-1-1 sur Twitter

3. Fréquence et Pertinence

Contrairement à la plupart des médias sociaux, il n’y a pratiquement pas de limite au volume de tweets qu’on peut diffuser sans risquer d’aliéner ses abonnés. Vous pouvez tweeter 15-20 fois par jour, comme par exemple si vous êtes présent à un colloque pertinent dans votre industrie, ou encore en partageant des articles via une cédule planifiée. Étant donné qu’il se transmet plus de 300 millions de tweets par jour à l’échelle mondiale, si vous avez plus de 100 abonnés votre fil de nouvelles devient pratiquement impossible à suivre. À moins, bien sûr, d’utiliser des filtres et mots-clés (hashtags) ainsi que des outils tels que Hootsuite pour gérer vos communications.

Lire: 30 outils pour mieux gérer vos médias sociaux

Mais ce n’est pas parce que vous pouvez publier plusieurs fois par jour que vous devez le faire, toutefois. Tout est question de pertinence et de dosage. En utilisant justement des outils pour planifier vos envois, vous pourrez ainsi distribuer vos tweets à travers une semaine donnée plutôt que de publier 18 tweets en l’espace de quelques minutes car c’est le seul moment que vous avez de disponible! Aussi, lorsque vous publiez un article sur votre blogue personnel ou corporatif, il est de bonne guerre de le partager à plus d’une reprise via Twitter, idéalement en espaçant de quelques jours ou quelques semaines les divers tweets.

Quoi de neuf, Twitter?

Les choses bougent pas mal du côté de Twitter, au cas où vous n’avez pas utilisé la plateforme récemment. D’une part, le virage visuel y est particulièrement marqué, que ce soit par la possibilité de partager des clips vidéos ou en mettant de l’emphase sur les photos et images dans le corps même du tweet. D’autre part, jusqu’à récemment il était difficile de retracer des tweets datant de plus d’une semaine. Depuis peu, on peut maintenant retracer des tweets allant jusqu’à 2006, année de création de la plateforme, en utilisant l’outil de recherche Twitter Search.

L’outil de recherche de Twitter

D’autres voudront également considérer Twitter pour la publicité qu’on peut y faire, une option particulièrement efficace et ciblée, surtout si votre auditoire a des affinités avec certaines émissions populaires de télévision, ou en fonction d’un segment demographique précis, un peu comme on peut cibler sur Linkedin ou Facebook.

Lire: Mesurez l’impact de Twitter dans votre stratégie

Et vous, comment utilisez-vous Twitter dans votre démarche de marketing numérique? J’aimerais bien avoir vos commentaires à ce sujet!

 

Frederic Gonzalo
Frederic Gonzalo

Conférencier et stratège cumulant plus de 20 années d'expérience en marketing et communications touristiques. Consultant depuis le début de 2012, j'offre des services de planification stratégique et formation en médias sociaux et marketing numérique pour petites et grandes entreprises.

Envoyez-moi le prochain article par courriel.