Tendances 2015 emarketing : l’avis des experts


13 janvier 2015

Le marketing numérique évolue à la vitesse grand V et il est parfois difficile de s’y retrouver, tellement ça se bouscule. Je vous parlais d’ailleurs récemment de 5 tendances en marketing numérique pour 2015 mais aujourd’hui, je donne la parole à des experts à qui j’ai demandé de partager avec vous LA tendance à surveiller en 2015. Bonne lecture!

Un retour aux sources

Beaucoup se sont lancés dans les réseaux sociaux au cours des dernières années en suivant les conseils des « pros », sans pour autant obtenir de résultats concrets.  Ils sont submergés par la quantité de communications et ils sont perdus face aux nombreux changements rapprochés des différentes plateformes.  En d’autres mots, plusieurs peinent à suivre et sont frustrés.  Ceux qui n’abdiqueront pas reviendront – je l’espère – aux questions de base et aux fondements du social pour voir comment EUX peuvent l’utiliser de façon efficace.

Avis de Mathieu Laferrière, conseiller stratégique, formateur et spécialiste Linkedin.

La Génération C au centre de la transformation sociale

En 2015, la Génération C (connectée) dynamisera les médias sociaux, et deviendra le pôle majeur de la transformation des organisations. On priorisera l’expérience des consommateurs connectés, des baby-boomers aux nouvelles générations, et les relations publiques et le CRM s’intègreront dans les stratégies de marketing. L’apprentissage numérique s’inscrira dans le profil pré-programmé de candidats, et les entreprises recruteront des stagiaires avant la fin de leurs études. La rétention du personnel et la culture sociale deviendront des enjeux majeurs pour les organisations qui miseront davantage sur leurs meilleurs ambassadeurs. Le choc des générations s’estompera au fur et à mesure qu’elles s’impliqueront dans la transformation sociale.

Avis de Raymond Morin, consultant senior stratégies web et médias sociaux.

TripAdvisor et Amazon bouleverse le e-tourisme

Pour 2015, de nouveaux acteurs de la distribution semblent prendre position, le marché pourrait être perturbé par ces nouveaux entrants. Enfin nouveaux, pas tellement, on les connait déjà, il s’agit de TripAdvisor et de Amazon.

TripAdvisor est en train de tout faire pour garder l’internaute sur son site, la question à l’établissement et le nouveau InstanBooking en sont un exemple. Il ne se positionne pas directement comme une OTAs, mais va permettre la réservation avec une commission… ca ressemble à s’y mepprendre à une OTAs. L’autre acteur me fait beaucoup plus peur, dans le sens où il a une expérience incomparable en ecommerce, dans le sens où il a déjà révolutionné ce ecommerce, l’ergonomie, les fonctionnalités, bref, tout ce qui a fait le succès d’Amazon. N’oublions pas qu’il sait gérer les avis clients (important dans le tourisme), qu’il sait gérer les marketplace (et le stock d’un hôtel est une market place ni plus ni moins), qu’il sait mettre la pression sur le visiteur, qu’il sait communiquer, qu’il est présent sur tous les supports, qu’il a une tres bonne connaissance du client, de ses habitudes et comportement.

Amazon a déjà lancé une révolution, le livre électronique et ça marche pas mal, je lui connais peu d’échecs, j’attends de voir ce que son smartphone donne…. bref il y a pas mal d’ingrédients pour que Amazon remporte son pari de se lancer dans la réservation et révolution la distribution hôtelière comme il a déjà révolutionné d’autres secteurs.

Avis de Thomas Yung, alias l’artisan référenceur, spécialiste français du marketing numérique appliqué à l’industrie hôtelière.

La fin du marketing traditionnel

Je prédis la fin (définitive) du marketing de masse. Du moins pour les destinations produits et offres où le prix n’est pas la principale composante. Plus que jamais il est essentiel d’observer et de comprendre ses clients, pour les inspirer, les émouvoir et répondre adéquatement à leurs besoins. Voyager sera une dépense réfléchie en 2015. Oubliez les signatures arrogantes, les formules creuses, les contenus sans âme, les «call to action» insistants. Mettez vos valeurs au premier plan dans tous les points de contact avec le client. En ligne comme hors ligne.

Avis de France Lessard, stratégiste en tourisme.

La relation client, d’abord

Dans un monde de surinformation et de connectivité en continu, les marques qui s’en tireront le mieux en 2015 seront celles qui investiront dans la relation avec leurs clients avant d’essayer de leur vendre un produit. Le client, bombardé d’opportunités de toutes sortes, devient plus critique et peut choisir les marques avec lesquelles il interagit. La marque doit avoir créée une relation au préalable et être disponible là où se trouve le client, au moment où il est prêt, peu importe le canal de diffusion, si elle veut réussir à se démarquer. Le contenu créé et diffusé, ainsi que sa pertinence, devient donc partie intégrale du développement d’une entreprise puisque c’est via ce contenu qu’elle crée un attachement à sa marque qui se transforme en transactions par la suite.

Avis d’Annick Bradford-Laroche, fondatrice Attaché Communications, firme spécialisée en traduction et stratégie marketing.

Le marketing par courriel à l’ère du C-28

Une des grandes tendances de 2015 sera l’adaptation des stratégies de marketing aux possibilités et contraintes de la Loi C28. Alors que le CRTC dévoilera les résultats de ses premières enquêtes au printemps, les entreprises vont devoir réviser leur stratégie de gestion des communications électroniques pour rester efficaces tout en évitant les risques d’amendes et de mauvaise réputation que la loi leur amène.

La bonne nouvelle c’est que cette adaptation se fera de façon planifiée et efficace et non pas en panique comme c’était le cas avant le 1er juillet 2014.

Avis de Philippe Leroux, fondateur de CertiMail, firme spécialisée dans la certification et la conformité des PME face à la Loi C28.

Le marketing automatisé

La tendance qui fera le plus de nouveaux adeptes en sera une qui demeure invisible en apparence: l’automatisation du marketing. Les ressources étant de plus en plus limitées pour le travail à accomplir, je crois que plusieurs gestionnaires envisageront des outils pour gérer les envois de courriels à certains moments clés, faire des relances, proposer des avantages aux clients réguliers, etc. Les outils pour gérer ce type de marketing numérique existent depuis de nombreuses années (Hubspot, Salesforce. Infusionsoft, Act!, etc.).

Ce qui change la donne, c’est l’apparition de nouveaux outils qui sont de moins en moins dispendieux (Publitrac ou Zoho salesIQ par exemple), autant pour le coût d’acquisition – plusieurs fonctionnent avec un forfait mensuel – que du temps à investir pour les utiliser. Le marketing automation devient donc accessible, plus facile à implanter et donc, plus facile à rentabiliser. C’est pourquoi je pense que de nombreuses entreprises de petite et moyenne taille voudront développer cet aspect.

Avis de Bernard Prince, stratège web et entrepreneur, fondateur de PourLesPME.

La résurgence de la vidéo

Un phénomène qu’il faudra surveiller de près sera la montée en puissance de la vidéo en 2015. On sait que YouTube compte sur plus d’un milliard d’utilisateurs et que la plateforme est sans cesse plus populaire, particulièrement auprès des 13-25 ans, mais aussi pour tous les segments de voyageurs. Il y a aussi les autres Vimeo et DailyMotion, sans oublier les courtes vidéos à la Vine ou Instagram. Grâce aux téléphones intelligents et les applications de montage efficaces et peu dispendieuses, on peut dorénavant produire des vidéos de qualité à une fraction du prix d’antan.

Mais c’est du côté de Facebook que se trament les plus gros bouleversements. Depuis l’introduction de la lecture instantanée (auto-play) dans le fil de nouvelles, il se consomme plus de vidéo sur Facebook que sur YouTube, selon comScore. Bref, un combat de titan à surveiller en 2015… et une opportunité de plus pour les marques de raconter leur histoire par la vidéo!

Selon vous, quelle sera LA tendance à surveiller au niveau marketing numérique, que ce soit en tourisme ou dans une autre industrie?

Frederic Gonzalo
Frederic Gonzalo

Conférencier et stratège cumulant plus de 20 années d'expérience en marketing et communications touristiques. Consultant depuis le début de 2012, j'offre des services de planification stratégique et formation en médias sociaux et marketing numérique pour petites et grandes entreprises.

Envoyez-moi le prochain article par courriel.