Google+ est-il encore d’actualité ?


24 février 2015

Quand Google a lancé son réseau social Google+ en 2011, plusieurs ont cru qu’il s’agissait enfin d’un compétiteur digne de ce nom pour Facebook, qui régnait alors dans l’univers des médias sociaux. Quatre ans plus tard, force est d’admettre que Google+ n’aura jamais rempli ses promesses, ou plutôt, les attentes de plusieurs qui en ont justement marre de Facebook et son quasi-monopole. Dans un billet récent sur les 5 tendances en marketing numérique à surveiller en 2015, je prédisais d’ailleurs la mort imminente de Google+…

Oh certes, Google n’a jamais prétendu offrir un média social avec son extension Google+, affirmant même que Google+ EST Google, une composante au coeur même de l’engin de recherche. Personne ne les contredira à ce niveau; pour le côté social, par contre, on repassera. Hormis quelques rares groupes de discussions et certains profils qui tirent bien leur épingle du jeu avec des communautés actives, on n’y retrouve pas une fraction du niveau d’engagement qu’on voit ailleurs, de Linkedin à Facebook en passant par Instagram, Twitter ou Pinterest. Bref, Google+ n’est pas un réseau social trépidant… ce qui ne veut pas dire qu’il est insignifiant pour autant!

Google et la recherche locale

On connait l’importance des engins de recherche dans le processus décisionnel des consommateurs, et ceci s’avère encore plus probant dans l’univers touristique, lorsque le voyageur cherche un bon plan pour le repas du soir, ou les choses à faire le lendemain une fois à destination.

Recherche typique de restaurant dans Google

Recherche typique de restaurant dans Google

Prenons l’exemple d’un consommateur qui cherche un restaurant à Québec. Une recherche dans Google nous donne près de 6.4 millions de résultats, mais on s’entend: c’est sur la première page que se passera l’action, à moins d’avoir du temps à perdre. Les résultats affichés en première page sont pour la plupart des sites d’avis de consommateurs (restoquebec, tonresto, tripadvisor, guiderestos, etc.) ainsi que celui de l’Office du Tourisme de Québec. Un résultat de restaurant, le Spag&tini, détonne car c’est le seul qui se place parmi les cinq premiers résultats naturels.

Un site web bien référencé vous aidera évidemment à mieux vous positionner dans ce type d’exercice. Mais là où Google+ continue de jouer un rôle, c’est qu’il vous permet d’obtenir une meilleure visibilité si vous avez une Page, comme on peut le voir dans l’exemple ci-dessus pour le Spag&Tini.

Google et les avis de consommateurs

On sait aussi l’importance démesurée que prennent les commentaires laissés par d’autres consommateurs et voyageurs dans la prise de décision, notamment sur des sites comme Yelp et TripAdvisor, quand ce ne sont les sites d’agences de voyages en ligne (Expedia, Booking, etc.). On oublie néanmoins de préciser que très souvent, avant même de lire les commentaires sur ces sites, le consommateur a débuté son processus de recherche via Google, où l’on retrouve également des commentaires laissés par d’autres voyageurs ou consommateurs.

L'impact des Google Reviews sur la décision du consommateur

Pour poursuivre avec l’exemple donné plus tôt, avec le recherche « resto à Québec », la fenêtre ci-dessus s’affiche dans la colonne de droite, et me donnant 9 avis pour le restaurant Spag&Tini. Ces commentaires sont-ils bons, mauvais? Les heures d’ouverture et la description du restaurant sont-elles justes? Vous pouvez gérer cette présence, ainsi que les commentaires – du moins leur répondre – seulement si vous avez réclamé votre établissement via le repertoire Google Local (anciennement Google Places), disponible à travers… Google+.

Google My Business

Fidèle à son habitude, Google a changé et amélioré certaines fonctionnalités de gestion dans Google+, mais sans trop l’annoncer, laissant les utilisateurs découvrir le tout et s’y adapter. La fonction Google My Business est plutôt bien faite et permet de créer et gérer une ou plusieurs Pages dans Google+, ce qui peut être pratique pour une entreprise qui gère divers établissements, par exemple une chaîne comme Choice Hotels qui gère divers propriétés hôtelières.

Google My BusinessAinsi, c’est à travers Google My Business que vous pourrez gérer le listing de votre établissement (Google Local), et que vous pourrez gérer les commentaires (Google Reviews). Ce tableau de bord vous donne également les statistiques pour votre Page d’entreprise, permet d’entamer une session de discussion en ligne (Google Hangout) et de créer des campagnes AdWords express, si tel est votre souhait.

Pour certains, tout ceci importe peu et Google+ demeurera un terrain inconnu ou inintéressant. Je suis le premier à déplorer le manque d’engagement sur la plateforme, car je maintiens que le potentiel n’a jamais été exploité à son maximum et que plusieurs fonctionnalités y sont supérieures à ce qu’on retrouve sur Facebook ou Twitter, par exemple. Mais pour une entreprise qui a pignon sur rue et, fort probablement aussi pignon sur le web, il me parait incontournable de mettre un minimum d’efforts pour assurer de bien couvrir ses bases. Tant pour répondre aux commentaires que pour maximiser les résultats de recherches locales.

Et vous, vous l’utilisez comment Google+ dans un contexte d’affaire?

Frederic Gonzalo
Frederic Gonzalo

Conférencier et stratège cumulant plus de 20 années d'expérience en marketing et communications touristiques. Consultant depuis le début de 2012, j'offre des services de planification stratégique et formation en médias sociaux et marketing numérique pour petites et grandes entreprises.

Envoyez-moi le prochain article par courriel.