10 facteurs critiques pour un référencement optimal


18 juin 2018

Avoir un site web, c’est bien. Avoir un site web qui soit bien référencé pour les engins de recherche, c’est encore mieux! On a parfois l’impression de faire affaire avec une sphère de spécialisation occulte quand vient le temps de discuter SEO, ou search engine optimization. Bien qu’il s’agisse effectivement d’une spécialité qui n’est pas à la portée du néophyte en marketing numérique, il existe certaines règles et principes à comprendre qui vous aideront à mieux performer auprès des engins de recherche (Google, Yahoo, Bing, etc.) et générer du trafic naturel de qualité vers votre site web.

Les 10 facteurs critiques du SEO

Au cours des dernières semaines, j’ai eu l’occasion d’effectuer plusieurs audits (diagnostics) sur la présence numérique d’entreprises, en regardant leur site web et médias sociaux notamment. J’ai aussi eu l’occasion de donner des formations à des PME du milieu touristique ainsi que dans le commerce de détail. Peu importe l’industrie, la taille de l’entreprise ou les ressources en place… il y a une constante: le besoin d’avoir un site web qui performe bien!

« Aujourd’hui, entre 85% et 90% des recherches liées à l’achat d’un produit ou service commence par une recherche en ligne! » – Google Think

Pour certains, le site devra convertir en ventes via un module e-commerce Shopify ou WooCommerce. Pour d’autres, on souhaite simplement attirer un trafic intéressant pour éduquer au sujet des produits, services ou forfaits offerts, qu’on pourra par la suite acheter en ligne, en personne ou au téléphone.

Mais comment faire pour attirer du trafic vers son site sans forcément passer par l’achat de mots-clés dans une campagne Google AdWords? La firme Zyppy.com nous démystifie les 100 facteurs à comprendre pour un référencement optimal dans une infographie complète. (Voir tout au bas de cet article)

10 facteurs critiques pour un référencement optimal

10 facteurs critiques pour un référencement optimal. Source: Zyppy.com

On peut déjà faire un sacré bout de chemin en mettant l’emphase sur les 10 facteurs jugés critiques, que l’on retrouve dans l’image ci-dessus. Ce sont d’ailleurs des éléments qui ressortent presque invariablement lors des audits de site web et formations que je donne sur le marketing de contenu!

1. Les mots-clés recherchés par les utilisateurs

Le premier facteur est probablement le mieux connu – peut-être même trop, car je vois souvent des entreprises obnibulées par cet aspect. Votre site web doit donc offrir du contenu qui réponde aux requêtes les plus fréquentes de la part des utilisateurs dans votre auditoire cible. Ce contenu devra se trouver non seulement dans le texte du site web, mais aussi et surtout dans le(s) titre(s) de page(s), la méta-description de chacune de ces pages ainsi que dans les intertitres du texte – communément appelés les headings (H1, H2, H3, etc.).

À utiliser: L’outil de planification des mots-clés de Google

2. Du contenu facile à trouver par les engins de recherche

Votre site web est-il indexé pour les engins de recherche? Par exemple, pour Google on voudra s’assurer de soumettre l’adresse URL du site web et fournir les détails du sitemap dans Google Search Console. Je vous conseille également l’outil (payant) SEMRush pour vous aider à optimiser les crawlers et l’indexation de votre site, un aspect qui, bien que méconnu, représente une belle opportunité pour une majorité d’entreprises.

3. Qualité et quantité de liens

Un site web ne devrait pas vivre en isolation, mais plutôt faire partie d’un écosystème numérique. On voudra ainsi obtenir des liens entrants en provenance de sites tiers: chambre de commerce locale, association touristique régionale ou sectorielle, grand média traditionnel (La Presse, Globe & Mail, Journal de Québec, etc.). Chaque lien référant vers votre site est en quelque sorte un signal, un « vote » que les engins de recherche perçoivent et apprécient.

Des liens sortants aussi peuvent s’avérer pertinents, lorsque vous avez des alliances stratégiques avec d’autres détaillants, fournisseurs, clients importants. Une stratégie de link building est donc pertinente pour obtenir des liens entrants de qualité.

4. Du contenu qui satisfait l’utilisateur

Lorsque l’utilisateur fait une recherche avec les mots-clés « restaurant fruits de mer Montréal », et qu’il tombe sur votre site web, que se passe-t-il? S’il reste plus de temps que le moyenne et qu’il consulte plusieurs pages lors d’une session, Google percevra une expérience satisfaisante. Au contraire, si l’utilisateur rebondit après à peine 10 secondes passées sur le site, on en déduira que le contenu n’est pas à niveau, du moins pour cette combinaison de mots-clés recherchés.

On cherchera donc à mesurer l’évolution d’indicateurs de performance tels que:

  • Taux de rebond
  • Temps passé sur le site
  • Taux de conversion
  • Pourcentage d’utilisateurs qui reviennent vers le site

5. Du contenu exclusif

Certains sites se contentent de reprendre des articles et nouvelles parues ailleurs, pour avoir du contenu sur leur propre site. Malheureusement, ce sera très souvent perçu comme du contenu dupliqué à moins de clairement indiquer la source de l’article original et d’inclure le lien do-follow. Il est donc mieux de rédiger vos propres contenus, articles, événements ou nouveautés sur le blogue ou toute page de votre site web qui sera mise de l’avant avec ce contenu exclusif.

On fera également attention à la nomenclature des liens URL utilisés sur votre site web. Par exemple, on voudra éviter un tel scénario:

www.votresiteweb.ca/produits

www.votresiteweb.ca/produits?couleur=bleu

On se retrouve ici à exiger aux crawlers de visiter les deux pages pour mieux saisir la différence entre les deux, et de ce fait on perd en potentiel d’autorité pour le produit en question. Il serait ainsi mieux avisé de nommer les deux pages de manières distinctes, et d’y retrouver également des contenus distincts, sinon aussi bien regrouper le tout en une seule page.

6. Expertise, autorité et crédibilité

On ne peut pas être un peu de tout, pour tout le monde. Quelle est votre niche ou facteur de différenciation? Avez-vous un positionnement marketing clair? Plus un site est référencé par d’autres sites influents, via des liens entrants notamment, plus il risque d’obtenir un meilleur score en termes de crédibilité et d’autorité dans une sphère en particulier. Essayer un outil gratuit comme Link Explorer de MOZ pour découvrir comment est perçu votre site web sur une échelle de 1 à 100 sur ces critères!

Autorité du site et du nom de domaine, liens entrants. Source: MOZ

Autorité du site et du nom de domaine, liens entrants. Source: MOZ

Aux yeux de Google, on voudra également assurer notre crédibilité avec une section « À propos » qui donne les détails au sujet du ou des responsables du site web et des contenus, ainsi que de la réputation de l’entreprise notamment via les avis et commentaires déposés sur Google Maps et qu’on peut gérer dans l’outil Google Mon Entreprise.

7. Fraîcheur des contenus

Il y a déjà plus de cinq ans, je vous partageais 5 bonnes raisons de tenir un blogue. Une de ces raisons, justement, était la contribution à meilleur référencement pour votre site web. Pourquoi? Les engins de recherche aiment un site web qui a du contenu frais, récemment mis à jour et donc plus susceptible d’être pertinent auprès d’utilisateurs qui cherchent des informations pertinentes. Si le mot blogue vous rebute, pensez donc à une section « Nouvelles », ou « Promotions » par exemple, quand ce n’est un calendrier d’activités dans votre secteur.

Il est donc important de non seulement produire du contenu de qualité, mais les engins de recherche évaluent la récence des publications ainsi que le niveau d’engagement (commentaires ou likes), sans oublier le partage de ces articles ou les liens référents pointant vers ces contenus.

8. Taux de clics

Les spécialistes du SEO ne s’entendent pas toujours sur l’importance du CTR (click-through-rate) dans les résultats de recherche, mais pour Google, il s’agit vraisemblablement d’un facteur clé. En d’autres mots, si vous obtenez 100 clics vers votre site web pour chaque 1,000 requêtes faites autour de certains mots-clés précis, vous avez un meilleur taux de clics (10%) qu’un compétiteur qui n’obtiendrait que 50 clics (CTR de 5%).

Comment améliorer votre performance à ce niveau? En travaillant essentiellement trois aspects:

  1. Les titres de vos pages
  2. Les méta-descriptions de vos pages
  3. Les rich snippets

Les résultats de recherche s’en trouveront plus riches en information, avec image à l’appui et plus de texte, ce qui devrait mener en théorie à plus de clics vers votre site web.

9. Vitesse de téléchargement

Un facteur qui devient de plus en plus important, à une époque où notre attention est de plus en plus fragile et de ce fait, notre patience aussi! Trop souvent, on voit des pages qui n’en finissent plus de charger… pour constater en fin de compte qu’il y a un paquet d’images, fort probablement en haute résolution, sans compression. Dans d’autres circonstances, le site est hébergé sur un domaine partagé avec des centaines d’autres sites web, avec une bande passante minimale qui affecte ainsi la vitesse de téléchargement de l’information du contenu.

Il existe donc une corrélation directe entre le taux d’ouverture et de clics vers un site web et la vitesse de téléchargement dudit site, et Google prend ceci en compte dans le score de votre site. Depuis 2015, cet aspect est également comptabilité (ou pénalisé) pour la version mobile de votre site. Un site web dont les contenus s’affichent rapidement, ça compte!

10. Conception du site pour divers appareils

Dernier point et non le moindre: votre site procure-t-il une expérience satisfaisante pour tous les types d’appareils: ordinateur de bureau, ordinateur portable, tablette, téléphone intelligent? Aujourd’hui, il ne suffit plus d’avoir un site simplement adapté pour appareil mobile, on doit de plus en plus penser en mode mobile-first. Google a d’ailleurs développé son outil Mobile-First Index. L’avez-vous testé?

Lire aussi: Mobile-first, adaptatif et responsive: comment s’y retrouver?

Il existe bien sûr plusieurs autres facteurs, mais si déjà vous maitrisez ces dix incontournables pour votre site web, les choses vont plutôt bien, je dirais. Je vous invite par ailleurs à consulter l’infographie complète, ci-dessous, et découvrir d’autres facteurs de succès – et légendes urbaines à démystifier!

Les facteurs de succès pour un référencement naturel optimal sur votre site web.

Les facteurs de succès pour un référencement naturel optimal sur votre site web. Source: Zyppy.com

Frederic Gonzalo
Frederic Gonzalo

Conférencier et stratège cumulant plus de 20 années d'expérience en marketing et communications touristiques. Consultant depuis le début de 2012, j'offre des services de planification stratégique et formation en médias sociaux et marketing numérique pour petites et grandes entreprises.

Envoyez-moi le prochain article par courriel.