Blogue de Frederic Gonzalo


Croissance d'utilisateurs Clubhouse 2021

Clubhouse, nouvelle coqueluche des médias sociaux!

On dit parfois que c’est lors d’une crise – ou une pandémie – que surgissent des innovations et nouveautés. Cela semble être le cas pour Clubhouse, le média social audio lancé à la fin mars 2020 et dont la popularité explose en ce début d’année 2021.

Le retour en force de l’audio

Clubhouse est donc une application mobile présentement disponible uniquement sur iPhone, et sur invitation seulement. Elle a été fondée par Paul Davison et Rohan Seth à San Francisco, et serait déjà évaluée à plus d’un milliard de dollars – alors qu’elle ne valait « que » 100 millions de dollars en mai 2020!

« Clubhouse est un nouveau type de réseau basé sur la voix. Lorsque vous ouvrez l’application, vous pouvez voir des « salles » pleines de gens qui parlent, toutes ouvertes pour que vous puissiez entrer et sortir, en explorant différentes conversations. Vous entrez dans chaque salle en tant que membre du public, mais si vous voulez parler, vous n’avez qu’à lever la main et les orateurs peuvent choisir de vous inviter. Ou vous pouvez créer votre propre pièce. C’est un endroit pour rencontrer des amis et de nouvelles personnes du monde entier – pour raconter des histoires, poser des questions, débattre, apprendre et avoir des conversations impromptues sur des milliers de sujets différents. »

Blogue de Clubhouse

Une croissance effrenée

Vous souvenez-vous de vos premiers pas sur Facebook, vers 2006 ou 2007 environ? Ou encore de la frénésie entourant le phénomène Twitter au moment de sa sortie à South by SouthWest en 2007, puis son adoption fulgurante entre 2008 et 2010?

Croissance d’utilisateurs Clubhouse 2021. Source: Backlinko

Comme on peut le voir dans le tableau ci-dessus, c’est une véritable folie en ce début d’année 2021! On compte ainsi plus de 6 millions d’utilisateurs actifs… dont plus de 4 millions se sont joints au cours du dernier mois seulement! Il se trouve ainsi de plus en plus de gens pour comparer Clubhouse au « nouveau Twitter », en référence surtout au buzz entourant la plateforme et son potentiel de découverte.

Alors, Clubhouse est-il un nouveau média social à investir pour les marques et entreprises? Permettez d’abord que vous donne les avantages et inconvénients de la plateforme.

Ce qu’on aime

La plupart des gens que je connais qui s’y trouvent ont au moins fait l’expérience d’un moment WOW, d’une conversation riche ou d’échanges surréels. Voici d’ailleurs quelques avantages de Clubhouse:

Le côté exclusif et spontané

Vous êtes dans une salle en train de discuter avec des gens, ou d’écouter les panélistes quand tout à coup l’humoriste Jamel Debbouze débarque avec ses potes humoristes. Moment de délire assuré!

C’est ainsi que le fantasque Elon Musk s’est aussi retrouvé dans un groupe à discuter avec des utilisateurs comme vous et moi, tout comme Oprah Winfrey, Ashton Kutcher, Mark Zuckerberg, et les rappeurs Drake ou Meek Mill, entre autres.

Ce côté spontané, donnant accès à des PDG d’entreprises ou célébrités y est certainement pour quelque chose dans la popularité de Clubhouse. Mais le fait que ce ne soit disponible que sur invitation, et que sur iPhone, rend aussi le tout plus « exclusif ». Ceci contribue certainement à l’attrait de la plateforme, pour l’instant du moins.

Le format audio

À une époque où on commence à faire une sérieuse overdose de Zoom, Google Meet, Microsoft Teams, Skype ou Facebook Live, il fait bon de… ne pas se voir! Et de ne pas avoir à se montrer, non plus!

L’audio avait déjà le vent dans les voiles avec la popularité croissante des podcasts (baladodiffusions) mais on dit que les médias sociaux audio sont le prochain klondike. Clubhouse a ainsi l’avantage du premier joueur majeur… mais attention! Twitter lançait également sa fonctionnalité Spaces, tout récemment. Et on sait que Facebook et Microsoft planchent également sur leur propre version, ironiquement portant le même nom: Fireside.

Si une image vaut mille mots et qu’une vidéo en vaut un million, le contexte de pandémie change la donne et rend l’audio plus chaleureux, comme on le constate par ces discussions souvent passionnantes dans les différentes salles de Clubhouse. Sans le diktat de l’image, justement.

L’aspect éphémère

Une autre particularité de Clubhouse: il n’y a pas d’archives, ou d’enregistrements des discussions qui se tiennent dans les salles (rooms). Voilà qui contribue également à l’attrait de la plateforme, car on ne sait jamais si un invité spécial sera de la partie, ou si une personne fera une confidence ou une annonce en exclusivité.

Et comme on ne peut visionner ou écouter en différé, on fait appel à cette tendance lourde des dernières années, le FOMO: fear of missing out. Si vous n’y êtes pas… tant pis!

La diversité des sujets, des salles et des clubs

Ma crainte, dans la première semaine où je me suis joins à la plateforme, était qu’il s’agirait d’une plateforme marketing, où des gens de marketing parlent de marketing avec d’autres gens de marketing. Or ce n’est pas du tout le cas.

On y retrouve évidemment plusieurs clubs et discussions au sujet de Clubhouse, ce qui est bien normal pour apprivoiser la plateforme et apprendre les trucs de base pour une expérience optimale. Mais on découvre des discussions sur une foule de sujets, selon les champs d’intérêts qui vous interpellent, ou pas.

Paramètres d’intérêts sur Clubhouse

Conseil: Assurez-vous de suivre des utilisateurs qui gravitent autour de vos champs d’intérêts, et pas uniquement en fonction de votre réseau habituel. Aussi, complétez votre profil avec les sphères d’intérêts de votre choix. Cela fera en sorte que Clubhouse vous suggère des discussions selon ces deux critères – les gens que vous suivez ET les intérêts que vous avez signifiés.

Ce qu’on aime moins

Comme dans tous les médias sociaux, on s’entiche de certains aspects alors que d’autres nous font tiquer. Voici les éléments négatifs qui reviennent le plus souvent.

Pas encore disponible sur Android

Il s’en trouve pour crier au désespoir et à l’élitisme devant le fait que Clubhouse n’est disponible que sur iOS pour l’instant. La raison est fort simple: il est plus aisé pour les programmeurs de développer une application mobile pour iOS. Mais n’ayez crainte, une version serait en développement pour Android et devrait être disponible sous peu.

En attendant, il est vrai que cet écueil freine la progression de cette plateforme. Cela n’est peut-être pas une si mauvaise chose, après tout, car on se doute bien que la dynamique changera quand le nombre d’utilisateurs passera de 6M à 50M en l’espace de quelques semaines…

Enregistrement non disponible

Je vous disais un peu plus haut que l’aspect éphémère fait le charme de Clubhouse. Pour certains, c’est néanmoins aussi une faiblesse. On n’a qu’à penser à la radio, qui était jusqu’à récemment aussi un format éphémère. Pourtant, avec le virage numérique on peut maintenant écouter certaines entrevues radio grâce à un hyperlien.

Bref, certains moments de grâce ou entrevues disjonctées demeurent uniquement disponibles grâce à la mémoire des gens qui étaient présents, mais il n’y a aucune trace de ces discussions.

NOTE: Il est bien sûr techniquement possible d’enregistrer les conversations, mais cela va à l’encontre des termes et conditions de la plateforme. Et on doit avoir le consentement des participants au préalable.

Difficulté de s’y retrouver parmi les sujets

Plus vous suivez des gens, et plus vous avez signifié des intérêts dans vos paramètres d’utilisation, plus Clubhouse vous suggère des discussions et clubs à suivre. Or, cela peut rapidement devenir cacophonique.

Fonctionnalité de calendrier dans Clubhouse

Le fil de nouvelles principal, qu’on appelle le corridor (hallway), devient ainsi un zoo un peu difficile à suivre. Il existe des outils, comme la fonctionnalité d’insérer une discussion intéressante dans votre calendrier, mais on se doute bien que Clubhouse veillera à améliorer l’expérience à ce niveau.

Absence de messagerie

Un dernier élément, et non le moindre. Quand on est dans une salle, à écouter des intervenants discuter et échanger, on voudrait souvent intervenir, commenter ou poser une question. Présentement, la seule manière de s’y prendre est de « monter sur scène » avec les panélistes et modérateurs.

Or il serait opportun d’intégrer une fonctionnalité de chat, ou messagerie, faisant en sorte qu’on puisse poser ces question ou émettre ces commentaires, sans avoir à lever la main et passer par la scène. D’ailleurs, on voit ressurgir l’utilisation de Twitter par plusieurs utilisateurs qui veulent justement poursuivre la conversation, tout comme des groupes Facebook ou des échanges via Messenger.

Quel avenir?

Comme Twitter et Facebook seront également dans la mêlée des médias sociaux audio sous peu, cela pose effectivement la question de durée de vie pour Clubhouse. Est-ce que la plateforme fera comme Twitter, Instagram, Whatsapp ou TikTok en devenant mainstream? Ou est-ce plutôt le destin de Google+, Ello, Meerkat, Blab ou Periscope qui l’attend?

Bref, pour les marques et entreprises, il est peut-être prématuré de s’y aventurer. Je crois toutefois que les responsables marketing et communications devraient minimalement s’y pointer le bout du nez, ne serait-ce que pour comprendre la bête. Et déterminer, par la suite, si des opportunités commerciales existent.

Discussion « Musée et pandémie » sur Clubhouse

Ceci étant dit, je trouve plutôt chouette cette initiative qui permettra d’échanger sur les bonnes pratiques pour les musées en temps de pandémie. On pourrait certainement faire un exercice similaire pour les restaurants, les spas, les stations de ski, le commerce de détail, et tutti quanti!

Venez me rejoindre sur Clubhouse pour en jaser! J’y suis sous @fredericgonzalo 😉

Frederic Gonzalo

Frederic Gonzalo

Conférencier et stratège cumulant plus de 25 années d'expérience en marketing, ventes et communications. Consultant depuis le début de 2012, j'offre des services de planification stratégique et formation en médias sociaux et marketing numérique pour petites et grandes entreprises.

Abonnez-vous à l’infolettre hebdomadaire
Nouvelles, tendances et meilleures pratiques du marketing numérique
En savoir plus