Facebook et vie privée: quelques conseils


9 février 2016

Vous avez sûrement déjà vu passer ce genre de publication suivante dans votre fil de nouvelles Facebook, partagée en boucle par vos amis:

Un sondage anodin, ludique, n’est-ce pas? On vous a peut-être même déjà demandé quelle ville du monde vous seriez, un test de personnalité ou encore quel acteur d’Hollywood vous seriez dans une autre vie? (Plusieurs amies à moi seraient Angelina Jolie, apparemment…)

Ces publications sont au coeur de ce qui a fait le succès de Facebook au fil du temps, c’est-à-dire amener un côté plus léger aux interactions en ligne, nous mettant en relation avec parents, amis et collègues de manière plus décalée que dans la « vraie vie ». Le hic, c’est qu’en participant à ce type de sondage, on dévoile beaucoup plus d’information à notre sujet qu’on ne le pense. Et les permissions données restent dans votre profil longtemps! En fait, elles y demeurent tant que vous n’allez pas gérer le tout, ce sur quoi comptent Facebook et ses partenaires.

Vérifiez vos paramètres de compte

Or, saviez-vous qu’à chaque jour, on estime à plusieurs dizaines de milliers d’utilisateurs utilisant leur login Facebook pour accéder à des sites web? Ce faisant, les applications qui ont un accès à votre compte se retrouvent ainsi à accéder également à votre comportement en ligne. Et ce comportement, c’est la matière première de ce qui peut ensuite être revendu à des publicitaires potentiels qui cherchent à rejoindre des gens en fonction de leur intérêt, leur religion, leur comportement d’achat, etc.

Loin de moi l’intention de faire peur à qui que ce soit, voici plutôt quelques conseils pour mieux gérer votre présence sur Facebook, et évitez d’éventuels désagréments. Commençons d’abord par aller vérifier vos paramètres de compte:

Cliquez ensuite sur l’onglet « Applications » qui se trouve dans la colonne de gauche. By the way, même si ce n’est pas le sujet de cette chronique, je vous invite à passer un peu de temps dans les paramètres généraux de votre compte, ne serait-ce que pour aller valider certaines informations et accès, notamment au niveau des onglets « Sécurité » et « Confidentialité ». Aussi, l’adresse courriel qui figure ici est mon adresse @gmail.com que je souhaite mettre de l’avant. Et vous? Il y a de bonnes chances que ce soit une adresse par défaut @facebook.com qui se trouve ici, si vous n’avez jamais pris la peine d’aller modifier l’information…

Gérez les accès d’applications à votre compte

Et c’est ici que le party risque de lever! En y allant moi-même pour les fins de cet article – non mais, quel esprit de sacrifice, quand même – je découvre qu’il y a 78 applications qui ont présentement un accès à mon compte. Certaines dont j’ignorais même l’existence…

Dans le visuel ci-dessus, je porte votre attention sur ce bout de phrase, en haut: « Les applications ont aussi accès à votre liste d’amis et à toute information que vous décidez de rendre publique ». Le savez-vous, ce que vous décidez de rendre publique comme information?

À ce stade-ci, je vous invite à regarder dans la section « Applications que d’autres utilisent » pour voir l’accès à vos informations qui est présentement rendu disponible lorsque vos amis utilisent des applications. Cliquez sur le bouton « Modifier », vous allez voir, c’est très instructif:

Je n’ai aucun souvenir d’avoir donné autant d’accès à mes informations via les applications qu’utilisent mes amis! Bref, j’ai décoché toutes les cases, sauf celle donnant accès à « Mon site web ». Vérifiez donc l’information que vous partagez présentement, peut-être même sans le savoir, via les applications auxquelles vous avez donné l’accès par le passé. Notamment en répondant à des sondages, tests de personnalité et autres trucs soi disant « ludiques »… incluant les concours, hein?

Lire aussi: Les concours Facebook et la nature humaine

Faites le ménage du printemps

Vous lisez cet article et vous vous êtes rendus jusqu’ici? Bien. Ne pensez-vous pas que c’est l’heure de faire un peu de ménage parmi toutes ces applications et les accès que vous leur avez autorisés? C’est ce que je pense aussi. Commencez par cliquer sur une application que vous n’avez pas utilisé depuis belle lurette ou dont vous souhaitez simplement vous départir.

Pour la plupart des applications, je commence par mettre la confidentialité des publications à « Moi seulement ». Or, je remarque que pour Diptic, le paramètre est présentement à « Amis ». Enfin, je m’en fous, car je vais tout simplement supprimer l’application, dont je ne me sers plus. Mais si vous souhaitez conserver une application, allez modifier ce paramètre.

Attention: au moment de supprimer les accès à l’application, on vous donne le choix également de supprimer toutes les publications qui peuvent avoir été faites avec ladite application. Cochez cette option uniquement si vous souhaitez aller de l’avant – personnellement, je ne considère pas nécessaire de retirer des contenus rétro-activement mais tel pourrait être le cas pour certains d’entre vous.

Bref, vous voyez qu’il y a moyen de gérer certains aspects de sa vie privée dans Facebook. Et continuez de participer à ces sondages si ça vous chante. Sachez toutefois que l’acte est moins anodin qu’il n’y parait… 😉

 

Frederic Gonzalo
Frederic Gonzalo

Conférencier et stratège cumulant plus de 20 années d'expérience en marketing et communications touristiques. Consultant depuis le début de 2012, j'offre des services de planification stratégique et formation en médias sociaux et marketing numérique pour petites et grandes entreprises.

Envoyez-moi le prochain article par courriel.