Tourisme et virage mobile: 16 statistiques à retenir!


23 mars 2016

Je reviens tout juste de San Francisco où j’ai eu le plaisir de participer et d’animer des conférences lors de la dernière édition de l’événement « Social Media & Mobile Strategies in Travel 2016« . Organisé par l’agence britannique EyeForTravel, cet événement regroupe à chaque année des moyennes et grandes entreprises de la sphère touristique (destinations, chaînes hôtelières, fournisseurs de services, lignes aériennes, compagnies de croisières, etc.) qui viennent échanger sur les meilleures pratiques, défis et grandes tendances à surveiller pour un marketing numérique, mobile et social plus efficace.

Comme tenu de l’importance d’avoir une stratégie mobile pour atteindre un consommateur de plus en plus adepte de ces appareils – tablettes, téléphones intelligents, iPod ou autre -, certaines statistiques partagées par les représentants des agences, firmes de recherche, Google, Facebook ou TripAdvisor avaient de quoi décoiffer. En voici donc 16 que je retiens pour 2016!

  1. 65% des mobinautes américains n’ont jamais téléchargé ne serait-ce qu’une seule application.
  2. La moitié des applications téléchargées… le sont par 7% des mobinautes!
  3. 80% du temps passé sur les apps mobiles le sont sur cinq applications les plus populaires.
  4. Facebook possède deux des apps mobiles de ce Top5: Facebook et Instagram.
  5. 90% des applications mobiles téléchargées ne servent plus après 30 jours!
  6. Pire encore, on estime que 76% des applications ne servent plus après 24 heures!
  7. TripAdvisor est l’application voyage la plus populaire, comptant plus de 230 millions de téléchargements et 150 millions d’utilisateurs uniques par mois.
  8. Vous envoyez des messages textes à vos clients ou prospects? 63% de ces messages sont envoyés au mauvais moment!
  9. Les réservations mobiles en tourisme ont vu une croissance de 1700% entre 2011 et 2015, passant de 1% à 18% des revenus générés en ligne.
  10. En 2016, cela veut aussi dire que 80% des réservations ne transitent pas encore par les appareils mobiles…
  11. Le mobinaute moyen consulte son appareil 150 fois par jour!
  12. Le mobinaute moyen a téléchargé 86 applications mobiles, mais ne se sert que d’une vingtaine.
  13. 97% des Millenials disent partager des photos lors de leurs voyages (Facebook, Instagram, Whatsapp, Snapchat, etc.)
  14. Si 33% des Millenials n’hésitent pas à donner l’information liée à leur nom ou leur âge, seulement 8% sont prêts à partager leur historique de navigation sur le web ou un accès à leur compte sur les médias sociaux.
  15. 31% des consommateurs recherchent leur prochain plan de voyage depuis un appareil mobile.
  16. 85% des voyageurs internationaux conservent leur appareil mobile lors de leur déplacement!

Évidemment, on ne peut résumer une quarantaine de présentations étoffées en quelques lignes, ni en quelques statistiques aussi percutantes soient-elles. Permettez ainsi que j’ajoute ces quelques observations bien personnelles:

L’importance du courriel. Eh oui, le bon vieux email est revenu dans les discussions, incluant dans les présentations faites par plusieurs intervenants, dont Google. Comme quoi cet outil demeure une tactique de choix pour une relation marketing personnalisée entre la marque et le consommateur, surtout dans une perspective de fidélisation.

Google Destination. Impossible de ne pas parler de la nouveauté lancée par Google, soit son tout nouveau service permettant de découvrir les bons plans au meilleur prix possible, vers la destination de votre choix. Un nouveau concurrent pour les OTA comme Expedia et Booking? Il est encore trop tôt pour trancher, et il reste à voir jusqu’à quel point les consommateurs l’adopteront.

Mobile web vs. Mobile app. Un des débats les plus intéressants, à savoir: devez-vous absolument avoir une application mobile pour être pertinent et répondre aux besoins croissants du voyageur en mouvement? La réponse, clairement, est non. Une application mobile est une avenue à envisager, mais vous n’avez qu’à relire certaines des 16 statistiques évoquées ci-dessus pour voir que le succès est loin d’être au rendez-vous. Par contre, votre marque doit avoir une stratégie pour offrir une expérience de qualité sur le web mobile, là où le consommateur vous découvre sans avoir à télécharger une application.

Médias sociaux et mobile. Lorsque j’avais participé à cet événement en 2010, les médias sociaux étaient au paroxysme de leur croissance, et on n’en avait que pour Facebook et Twitter, notamment. Aujourd’hui, on constate une certaine maturité et une utilisation qui se décline à travers de multiples plateformes (incluant Instagram, Pinterest, etc.). La nouvelle vogue à surveiller? Les applications mobiles telles Snapchat, WhatsApp, Messenger mais aussi la diffusion en direct avec Periscope et Facebook Live. Les marques qui les utilisent et viennent à les maitriser auront une longueur d’avance, assumant que la base est bien effectuée sur les médias sociaux plus traditionnels.

Économie de partage. Cela fait quelques séjours que j’effectue aux États-Unis au cours des derniers mois et il est toujours assez impressionnant de voir à quel point les systèmes de partage comme ZipCar, Lyft ou Uber sont omniprésents dans le paysage, sans parler d’Airbnb, HomeAway et autres HomeExchange. Aucun ralentissement en vue de ce côté, du moins pour l’instant.

Voilà! Je vous laisse avec le Storify que j’ai créé avec les faits saillants de #smtravel16 puisés sur Twitter. On fête les 10 ans de Twitter cette semaine, après tout, n’est-ce pas?

Frederic Gonzalo
Frederic Gonzalo

Conférencier et stratège cumulant plus de 20 années d'expérience en marketing et communications touristiques. Consultant depuis le début de 2012, j'offre des services de planification stratégique et formation en médias sociaux et marketing numérique pour petites et grandes entreprises.

Envoyez-moi le prochain article par courriel.