Comment effacer votre historique hors Facebook


30 janvier 2020

Les débuts d’année se suivent et se ressemblent, jusqu’à un certain point, pour Facebook. Depuis quelques années, c’est en janvier que Mark Zuckerberg procède à des annonces importantes sur les intentions de la compagnie, que ce soit via une publication personnelle sur son compte Facebook ou par l’entremise de nouvelles corporatives majeures. Rappelez-vous la chute de la portée organique sur les Pages Facebook, annoncée justement par Zuckerberg en janvier 2018…

Lire: Facebook Zéro, vraiment?

Récemment, Facebook annonçait ce qui pourrait s’avérer un changement quand même considérable, soit la mise en place de la fonctionnalité « Effacer votre historique« , lié avec vos activités hors Facebook mais pour lesquelles on peut habituellement vous cibler grâce au gestionnaire de publicité Facebook. Voici quelques explications.

Votre historique hors Facebook

Si vous travaillez en marketing numérique, avez suivi une formation Facebook ou êtes familier avec les rouages de sa plateforme, vous ne serez pas étonnés de savoir que le géant de Menlo Park accumule des tas de données à votre égard même quand vous n’êtes pas connectés sur sa plateforme.

Ainsi, quand vous cliquez sur un article, vous interagissez sur une publication ou vous partagez un lien, il s’agit d’actions au sein de la plateforme Facebook. Mais très souvent, vous effectuez également des actions sur des sites web – comme par exemple vérifier le prix de billets d’avion sur le site de Transat ou encore utiliser une application mobile comme Runkeeper pour monitorer vos sorties de jogging.

Or ces sites web et applications mobiles ont l’habitude d’installer le pixel Facebook qui fait en sorte qu’on peut suivre votre activité… et vous recibler par la suite sur Facebook, Instagram, Messenger, Whatsapp et le réseau d’audiences de Facebook!

Comment savoir qui accède à vos données

Faisons donc un petit test ensemble, si vous le voulez bien. Allez faire un tour dans les paramètres de votre compte Facebook, ce que vous ne faites sûrement pas souvent, voire jamais!

Paramètres Facebook bureau

Paramètres Facebook, sur un ordinateur de bureau

Si vous utilisez un ordinateur, cliquez sur le triangle inversé en haut, à droite > Paramètres > Vos renseignements Facebook > Activité en dehors de Facebook.

Sur un appareil mobile, le chemin est très similaire. Vous devez cliquer sur le menu « hamburger » en bas à droite, c’est-à-dire les trois lignes horizontales, et sélectionner Paramètres et confidentialité > Paramètres > Vos renseignements Facebook > Activité en dehors de Facebook.

Effacer l'historique hors Facebook

Effacer l’historique hors Facebook, version mobile

J’avais fait l’exercice de nettoyer les accès externes à mon compte Facebook en 2016 et je vous donnais quelques trucs dans cet article : Facebook et vie privée: quelques conseils. À l’époque, je m’étonnais que 78 applications avaient un accès à mon compte – un accès, faut-il le rappeler, que j’avais accepté d’octroyer comme on le fait trop souvent.

Alors, avez-vous fait l’exercice pour en arriver à la fonctionnalité « Effacer l’historique » ? Je l’ai fait afin de rédiger cet article et j’avoue encore une fois être resté estomaqué de savoir que… c’était dorénavant 168 apps et sites web qui avaient un accès pour me cibler en publicité et marketing dans l’univers Facebook. Pourtant, j’avais fait le ménage à l’époque!!

Vérifiez les infos qui circulent…

Avant de tout effacer l’historique, ce que vous pouvez faire en vrac pour l’ensemble des apps et sites qui vous suivent, je vous invite à consulter les détails qui sont fournis. C’est fort instructif, et ça explique un peu, beaucoup comment certains groupes d’intérêts peuvent en arriver à influencer le cours des élections dans certains pays! (À ce sujet, si vous ne l’avez pas vu encore, allez voir le documentaire The Great Hack sur Netflix)

Exemple des détails au sujet de votre historique hors Facebook

Exemple des détails au sujet de votre historique hors Facebook

Parmi les applications et sites web qui apparaissent dans les 168 résultats, certains sont tout à fait légitimes ou me paraissent conformes à de récentes recherches en ligne. Je peux néanmoins décider de désactiver l’activité future sur certains sites, afin de ne plus être ciblé par des publicités. Toutefois, on trouve parfois des trucs qui nécessitent action.

Explication détaillée des interactions hors Facebook

Explication détaillée des interactions hors Facebook

Ici, par exemple, je n’ai aucun souvenir d’avoir visité le site theringer.com et je constate que Facebook me dit que j’y ai fait au moins une interaction. Sans me donner les détails exact de ladite interaction, on m’indique les exemples typiques d’interactions qui ont mené à cette veille et ce ciblage potentiel à mon égard.

… et prenez action!

Vous pouvez dès lors télécharger les détails de ces interactions avec une application en particulier, décider de ne plus être ciblé pour les activités futures ou encore effacer l’historique. Vous êtes enfin maîtres de votre destinée, n’est-ce pas fabuleux? 🙂

via GIPHY

Trêve de plaisanteries, au final malheureusement cela risque de changer bien peu de choses. Pourquoi? Parce que les gens s’en foutent. Enfin, non, on ne le dira pas ainsi, hein? Les craintes liées à notre vie privée sont légitimes, mais combien d’utilisateurs prendront vraiment la peine d’aller vérifier leurs paramètres de compte pour procéder à un nettoyage en règle des apps et sites web qui accèdent à leur données?

Je me sens généreux et je dirais entre 5-10% des utilisateurs, et encore!

Ceci étant dit, Facebook a dit qu’elle allait annoncer cette nouvelle fonctionnalité avec un message direct envoyé auprès de tous les utilisateurs au cours des prochains jours, ou prochaines semaines. On verra bien si les utilisateurs seront plus proactifs à aller gérer cet aspect de leur présence sur, et hors, Facebook.

Quel impact pour votre marketing ?

La question qui se pose maintenant: est-ce que cela peut avoir un impact négatif sur les campagnes publicitaires et vos efforts marketing dans l’univers Facebook? En théorie, cette nouvelle fonctionnalité n’est pas forcément une bonne nouvelle pour les marques qui investissent sur la plateforme et sa périphérie (Instagram, Messenger, Whatsapp et réseau d’audiences).

Si une masse critique d’utilisateurs en vient à nettoyer cette section de leur profil et interdire le ciblage futur de ces sites web et apps populaires auprès des utilisateurs, la problématique serait bien réelle. L’utilisateur reprendrait ainsi son droit à la vie privée et verrait moins de publicités de la part de tiers dont il ou elle ne souhaite pas voir les contenus promotionnels.

En cela, l’action ici n’est pas si différente de télécharger une application pour bloquer les publicités sur votre ordinateur ou votre appareil mobile. Cela demeure néanmoins l’apanage d’une minorité d’utilisateurs – environ un mobinaute sur 6 en 2019, soit 17%.

On verra bien si le message sera claironné par Facebook auprès de sa base d’utilisateurs (j’en doute). Et on verra bien si les utilisateurs prendront massivement le virage de bloquer l’accès futur à tous ces sites web et apps, tout en effaçant l’historique (j’en doute encore plus). Peut-être suis-je trop cynique vis-à-vis de notre propension à gérer les paramètres de comptes sur les médias sociaux…

Frederic Gonzalo
Frederic Gonzalo

Conférencier et stratège cumulant plus de 20 années d'expérience en marketing et communications touristiques. Consultant depuis le début de 2012, j'offre des services de planification stratégique et formation en médias sociaux et marketing numérique pour petites et grandes entreprises.

Envoyez-moi le prochain article par courriel.