Blogue de Frederic Gonzalo


Wordle-Open-Data_vignette_full

Les données ouvertes, pierre angulaire du etourisme de demain

Ce billet est une collaboration spéciale de Nicolas Roberge, président de la firme Evollia, à Québec.

Aujourd’hui, les habitudes de navigation des internautes sont souvent limitées à quelques propriétés web. La tâche est colossale pour tenter de les attirer sur nos plateformes. Alors que fait-on? Connaissez-vous le web sémantique ou les données ouvertes? Sachez que le web de demain en sera un de données. Est-ce que votre offre de service est disponible en données libres?

Les données ouvertes ou Open Data sont un concept né de la culture web collaborative où l’on offre librement des informations à quiconque sur le web pour qu’il puisse les réutiliser à sa guise. Dans une optique marketing et plus précisément en tourisme, le stratège doit maintenant trouver des moyens pour que son offre puisse être consommée et intégrée dans d’autres propriétés web beaucoup plus établies que la sienne.

Aujourd’hui, dans l’espace du web 3.0 ou web sémantique, il ne faut plus miser uniquement sur son propre site web pour convertir les internautes en consommateurs. Il faut dorénavant élargir ses horizons et adopter une pensée collaborative et intégrée. L’internaute peut découvrir votre produit touristique de différentes manières et souvent sur des entités web qu’il a l’habitude de fréquenter. Dans le tourisme, on est familier avec le concept. On s’appuie sur les OTA, comme Expédia, pour revendre nos produits de voyage. Les données ouvertes peuvent aller chercher une toute nouvelle clientèle.

Qui a ouvert ses données?

La France a pris un important virage d’ouverture de données depuis un an. Le meilleur exemple est l’organisme de promotion touristique Bouches-du-Rhône qui offre un portail de données ouvertes pour permettre à d’autres développeurs de sites web de consommer l’offre touristique de la région. Ainsi, une tierce partie peut intégrer l’offre touristique de Bouches-du-Rhône dans un contexte différent et plus adapté à sa clientèle web.

On ne peut pas passer sous silence les progrès des organismes publics et privés de transport grâce aux données ouvertes. L’intégration de l’information sur les horaires et les trajets dans Google Transit (itinéraires sur Google Maps) ont permis de moderniser l’information aux voyageurs en les rendant beaucoup plus faciles à comprendre. L’utilisation de ces outils en mobilité s’avère très efficace. L’accessibilité ouverte à leurs données permet à quiconque de créer un service similaire.

Quelles données devrait-on offrir?

Qu’avez-vous à promouvoir? Quels sont les objectifs ou la mission de votre organisation? Les réponses à ces questions sont toujours déterminantes à cette étape. Votre offre de service fait-elle souvent partie d’un segment d’une offre plus large?

On n’a qu’à penser à des dates d’ouverture, aux heures d’ouverture, aux tarifs en vigueur, à la disponibilité et plus encore, que ce soit pour une attraction, un événement ou un mode de transport. Ces renseignements techniques permettront à d’autres de mieux comprendre votre offre et ainsi mieux la présenter dans leur portail web.

Pour identifier des données qui méritent d’être promues en format ouvert, il suffit de penser aux possibilités de jumelage à celle des autres. Quelles données seraient ainsi beaucoup plus utiles?

Plus techniquement, on parle de fichiers. Ces fichiers doivent être à jour et facilement lisibles par quiconque. Évitez des formats de fichiers complexes qui nécessitent des logiciels de lecture particuliers ou dispendieux. Gardez ça simple. Évitez les barrières à leur réutilisation. Ces fichiers sont déposés sur votre site web dans une section prévue à cet effet. On peut identifier cette section données ouvertes ou Open Data.

Microdonnées sémantiques

Toutefois, sans aller jusque-là, il est possible d’intégrer tout simplement des microdonnées à l’intérieur des pages de son site web. Les microdonnées sont un moyen de structurer des données contenues dans les pages d’un site. Les géants Google, Bing et Yahoo se sont concertés pour établir un standard pour définir des types de contenus que l’on retrouve régulièrement sur le web. En ce qui concerne le tourisme, il existe plusieurs types de contenus qui peuvent être implantés sur votre site pour aider votre référencement web et du même coup faciliter aux programmeurs web l’extraction des informations contenues dans vos pages.

Voici des exemples de types de contenus en tourisme :

Les microdonnées peuvent être facilement intégrées dans un site web existant et elles devraient être incluses dans tout devis de nouveau site.

Pour conclure

Quand on décide d’offrir des données ouvertes, il faut d’abord être convaincu que la collaboration pour promouvoir son offre est essentielle à la réussite de son entreprise. Le succès de votre stratégie ne se mesurera plus en nombre de visites sur votre site web, mais plutôt en nombre de visiteurs réels qui visiteront physiquement votre établissement. Le canal emprunté ne sera plus important, si au final, ils se pointent à votre porte en grand nombre.

Bonne réflexion !

Nicolas Roberge

Concepteur de solutions informatiques d'affaires électroniques. Les possibilités offertes par l'informatique en nuage et les technologies ouvertes viennent appuyer la conceptualisation des systèmes qu'il met en place.

Abonnez-vous à l’infolettre hebdomadaire
Nouvelles, tendances et meilleures pratiques du marketing numérique
En savoir plus