Blogue de Frederic Gonzalo


Les grandes marques atteignent dorénavant un plus vaste auditoire sur Instagram que sur Facebook

7 tendances en marketing numérique à surveiller

Alors que plusieurs voudront oublier le plus rapidement possible l’année 2020 qui se termine, à quoi peut-on s’attendre pour les prochains mois au niveau du web et des médias sociaux?

Les plateformes ne cessent de se réinventer, de changer certaines fonctionnalités, et le tout se déroule à un rythme frénétique. Pas facile de suivre la parade!

Mais pour votre entreprise, vos produits ou vos services, quelles seront les tendances principales à surveiller en 2021 afin d’assurer un marketing numérique efficace? En voici sept que je considère fondamentales!

Retour en force du SEO

Si la dernière année nous aura appris quelque chose, au niveau numérique, c’est bien l’importance de la « découvrabilité ». Les gens s’inspirent, cherchent, décident et achètent de plus en plus en ligne. Ces gens-là doivent donc vous trouver lors de leurs requêtes. Et pour apparaitre dans les résultats de recherche, votre site doit être bien référencé.

Si le sujet vous intéresse, inscrivez vous au webinaire Les bonnes pratiques SEO pour votre site web

Le SEO (Search Engine Optimization), ou référencement naturel, n’est évidemment pas une nouvelle tendance. Mais on constate maintenant, plus que jamais, son importance dans une stratégie de marketing numérique.

10 facteurs critiques pour votre SEO

En 2021, on peut ainsi s’attendre à des efforts renouvelés pour bien identifier les mots-clés pertinents à votre secteur, votre entreprise, votre concurrence. Et un retour vers du contenu frais et pertinent sur votre site web, du blogue aux FAQ en passant par une section événements ou nouveautés, par exemple.

Du virage numérique au virage transactionnel

Avoir un site web, adapté à la réalité mobile, et bien référencé, c’est dorénavant la base. Une présence numérique efficace, d’aucuns y croit. Mais dorénavant, on devra également mettre en place une composante transactionnelle ou améliorer les solutions en place.

Lors de consultations récentes avec des gites, auberges et hôtels au Québec, j’ai constaté un retard encore trop marqué à ce niveau. Ces hôteliers souhaitent obtenir des réservations en direct, plutôt que via des agences de voyages en ligne comme Expedia ou Booking, mais leur site transactionnel présente trop souvent plusieurs lacunes – quand ils en ont un!

Même chose pour certains détaillants. J’ai discuté récemment avec une entreprise qui a installé Shopify sur son site web… mais pas moyen d’acheter en ligne! Les gens doivent appeler ou se déplacer en magasin pour compléter la transaction.

10 raisons principales d'abandon de panier
10 raisons principales d’abandon de panier. Source: Étude Baymard, 2017

Oh, je ne dis pas que c’est facile. Il y a toute la logistique de livraison (et des frais associés) à gérer, sans oublier les retours et échanges, par exemple. Mais il demeure inconcevable que 75% des utilisateurs abandonnent leur panier d’achat sans compléter leur transaction, encore aujourd’hui!

L’infolettre, encore et toujours

Ce n’est pas des farces, à chaque année des gens me disent « oui mais, Frédéric, les gens ne lisent plus les newsletters », « y’en a trop! » ou encore « je préfère mettre des efforts sur notre page Facebook ». Misère!

Compte tenu que nous sommes de plus en plus d’utilisateurs à passer de plus en plus de temps sur les mêmes plateformes – Facebook, Instagram, YouTube, notamment – les algorithmes n’ont de cesse de bloquer et filtrer les contenus.

Lire aussi: L’importance de l’infolettre dans votre marketing numérique

Plus que jamais, le marketing relationnel devient un outil de choix qui vous est propre et que vos concurrents peuvent difficilement répliquer. Une bonne utilisation de vos bases de données permet la rétention et la fidélisation de votre clientèle, deux aspects qui seront toujours plus payants que d’être continuellement en mode acquisition.

TikTok, là pour rester

L’an dernier, je vous disais que TikTok serait la plateforme à surveiller en 2020. Je ne crois pas trop m’être trompé, même si j’ai peut-être un peu sous-estimer la capacité (ou la volonté) des entreprises et organisations à migrer vers la nouvelle coqueluche des médias sociaux.

Statistiques TikTok juin 2020
Statistiques TikTok juin 2020

Au courant de l’été et l’automne, il y a bien sûr eu de l’incertitude quant à l’avenir de TikTok aux États-Unis, en raison d’une vendetta dont seul Donald Trump a le secret. Mais vous savez quoi? En 2021 Trump aura quitté la Maison Blanche et TikTok fera toujours fureur en Amérique du Nord et à l’échelle du globe!

Maintenant, est-ce que ça vaut la peine pour une marque d’y investir temps et efforts? La réponse est OUI, si votre audience cible s’y trouve bien sûr. Et attention: on n’y trouve pas que des jeunes de 8-12 ans faisant des chorégraphies sur des airs de Dua Lipa ou Lil Nas X. La plus forte croissance au cours des derniers mois se trouve au niveau des 25-44 ans!

Avec des options publicitaires qui se développent de manière créative et une plus grande accessibilité pour les PME, on peut s’attendre à voir de plus en plus d’entreprises s’y mouiller les pieds en 2021.

Facebook, ce mal nécessaire

Un peu plus tôt cet automne, je vous parlais du nouveau Facebook, ce mal nécessaire. On va se le dire: le déploiement de la nouvelle plateforme à l’automne 2020 aura été un fiasco de A à Z!

On pouvait critiquer Facebook pour un paquet de raisons – critiques au niveau de la vie privée, manipulation des données, environnement toxique, prises de bec politiques, etc. Mais d’un point de vue marketing, force est d’admettre que la plateforme était conviviale, avec des fonctionnalités développées au fil du temps, répondant aux demandes de gestionnaires de communauté, publicitaires et marketeurs.

C’est moins vrai aujourd’hui.

It's OK, it's only Creator Studio

La nouvelle plateforme nous fait osciller entre Business Manager et Business Suite, entre Creator Studio et les outils de publications, entre un centre des publicités et le gestionnaire publicitaire. Autant de dédoublements où même le plus chevronné des gestionnaires de communauté y perd son latin!

La bonne nouvelle, si on peut ainsi dire, c’est que Facebook vise à mieux intégrer les opérations et fonctionnalités de ses plateformes. On doit ainsi s’attendre à des améliorations dans la gestion unifiée de notre présence sur Facebook, Instagram, Messenger et Whatsapp. En espérant que les écueils seront rapidement évacués…

Lire aussi: À quoi s’attendre de Facebook en 2021

Instagram, où les opportunités abondent

S’il y a une plateforme qui continue d’avoir le vent dans les voiles, c’est certainement Instagram. Une étude récente de SocialBakers illustre cet état de fait à merveille.

Les grandes marques atteignent dorénavant un plus vaste auditoire sur Instagram que sur Facebook. Source: Étude SocialBakers, Novembre 2020

On apprend ainsi que la publicité sur Instagram représentait 15% des revenus pour Facebook en 2016. En 2019, cette proportion passait à 29%. Il n’est donc pas surprenant de voir Instagram déployer plus d’efforts pour offrir des contenus et nouvelles possibilités pour la visibilité d’une marque: stories, IGTV, Explore, Reels, boutique (shopping), etc.

Au Québec, on sait que Facebook et YouTube règnent au sommet du palmarès des médias sociaux les plus utilisés, atteignant plus de 70% des adultes. Instagram vient en troisième position, avec près de 40% de la population active qui y a une présence.

Un dernier aspect important à considérer. Même si les taux d’engagement sont en légère baisse sur Instagram, la plateforme demeure celle qui génère le plus d’interaction parmi tous les médias sociaux, incluant TikTok, Linkedin et Pinterest notamment. Bref, une plateforme devenue incontournable pour les entreprises qui souhaitent faire découvrir leurs produits et services.

La bienveillance avant la promotion

Un dernier point, et non le moindre. Ce n’est pas tant une « tendance » qu’un phénomène qui découle des derniers mois anxiogènes que nous avons tous vécu.

Au cours des prochaines semaines et des prochains mois, les marques qui sauront se distinguer seront celles qui ont compris que 2020 fut une année particulièrement pénible. Les gens ont besoin de sentir l’empathie et la bienveillance dans vos messages et communications marketing.

Lire aussi: Moins de marketing, plus de bienveillance

On devrait ainsi s’attendre à voir des entreprises offrir des forfaits, services ou produits avec remboursement garanti, moins (ou absence) de pénalités pour annulation et autres politiques à valeur ajoutée.

Aussi, les contenus véhiculés tant sur le site web que via les infolettres ou médias sociaux doivent prendre en considération le nouveau contexte de distanciation sociale et autres mesures sanitaires que les gens recherchent et auxquelles ils s’attendent.

Le Temps des Fêtes approche. Ce sera justement le temps de démontrer cette bienveillance. Pas juste avec des offres à tout casser ou des deals du Boxing Day, mais bien en misant sur l’achat local et sur le retour aux valeurs préconisées par votre communauté.

Et vous, quelle autre tendance voyez-vous pour la prochaine année au niveau du marketing numérique?

Frederic Gonzalo

Frederic Gonzalo

Conférencier et stratège cumulant plus de 25 années d'expérience en marketing, ventes et communications. Consultant depuis le début de 2012, j'offre des services de planification stratégique et formation en médias sociaux et marketing numérique pour petites et grandes entreprises.

Abonnez-vous à l’infolettre hebdomadaire
Nouvelles, tendances et meilleures pratiques du marketing numérique
En savoir plus