5 raisons de collaborer avec un influenceur


26 septembre 2018

Au cours des derniers mois, j’ai eu l’occasion de donner quelques conférences sur un sujet dont la popularité ne se dément pas, bien au contraire: le marketing d’influence. J’expliquais notamment comment certaines marques travaillent avec des influenceuses pour mousser leurs produits et services, ou encore comment mettre en place une stratégie de marketing d’influence en utilisant un plan de campagne en dix étapes.

Lors d’un atelier, un participant a néanmoins posé la question qui tue: pourquoi payer un influenceur pour une visibilité qu’on pourrait très bien obtenir par soi-même avec un judicieux placement publicitaire (Facebook, Google, médias traditionnels, etc.) ? Voici donc cinq arguments qui incitent les marques à travailler avec des influenceurs.

1. Pour créer du contenu à votre place

Pour plusieurs PME, la création de contenu est un véritable enjeu. On est parfois trop collé à notre réalité d’entreprise pour réaliser toutes les possibilités de sujets alors qu’une personne externe aura une perspective intéressante, parfois plus près de celle de vos consommateurs. Les influenceurs oeuvrent sur une panoplie de plateformes, il n’en tient qu’à vous de choisir la ou les bonnes personnes selon vos besoins en textes, photos, vidéos, podcasts ou autres.

Blogue Expérience Transat

Le blogue Expérience Transat, du transporteur Transat, est un bon exemple de plateforme alimentée en grande partie par des blogueurs voyages et journalistes, comme par exemple Marie-Julie Gagnon (voir ci-dessus).

Attention: Il est important de vous assurer que les contenus créés seront utilisables sur vos plateformes numériques et/ou de négocier cet aspect de l’entente avec un influenceur au préalable. Ce ne sont pas tous les contenus qui sont réutilisables, tout comme ce ne sont pas tous les influenceurs qui permettent la réutilisation de leurs contenus ailleurs que sur leur réseau de prédilection.

2. Pour accéder à un nouveau réseau

C’est sans doute une des principales raisons de collaborer avec un influenceur, surtout les micro-influenceurs qui ont moins d’abonnés à leurs réseaux sociaux que les célébrités, mais dont la communauté est souvent très nichée en fonction de la passion ou sphère d’activité de l’influenceur: mode, voyage, lifestyle, mise en forme, décoration, photographie, etc.

Certaines marques parviennent parfois à atteindre leur auditoire cible par l’entremise d’une présence dynamique sur les médias sociaux, sur certains forums ou par l’envoi de newsletters à des bases de données qualifiées au fil du temps. Mais on voudra néanmoins compter sur des influenceurs pour continuer ce travail et parler à un plus vaste bassin, toujours dans la niche de spécialisation en question.


View this post on Instagram

Voter a toujours été pour moi un devoir et un privilège. Depuis que j’ai 18 ans, je n’ai raté aucune occasion de voter. D’ailleurs, j’aime débattre avec mes amis et confronter nos idées durant la campagne électorale afin de faire le choix le plus éclairé possible. En partenariat avec @ElectionsQuebec, j’aimerais vous inviter à noter le 1er octobre à votre agenda puisque c’est le jour de voter. C’est une chance de pouvoir exprimer son opinion et ses valeurs et ça ne demande pas tant de temps le faire, croyez-moi! Peu importe à qui ira votre vote, parlez des élections à vos amis au courant du mois parce que voter c’est à la mode! D’ailleurs, j’ai eu la chance de collaborer avec Élections Québec pour créer cette robe unique aux couleurs des élections. Tu veux plus d’informations sur l’importance du vote? Ça se passe ici: http://elections.quebec/pretsatout #Commandité #VoteÀLaMode #Élections #votealamode

A post shared by Camille Dg ☀️ TRAVEL (@camille_dg) on

Dans l’exemple ci-dessus et ci-dessous, Élections Québec a eu recours à divers influenceurs et influenceuses pour parler à des niches spécifiques mais avec une grande portée potentielle afin d’inciter une clientèle plus jeune à aller voter aux élections provinciales du 1er octobre.

3. Pour améliorer votre SEO

Un avantage dont on parle peu mais qui mérite d’être mentionné est celui de la génération de trafic et de liens entrants vers votre site web si et quand vous travaillez avec un influenceur qui mise sur une forte présence numérique, surtout sur certaines plateformes classiques telles qu’un blogue ou encore YouTube, qui appartient à Google.

Une amie me racontait récemment avoir vu ses ventes augmenter drastiquement suite à une mention dans un journal montréalais, mention qui faisait justement suite à une offensive auprès d’influenceuses ciblées pour porter un de ses produits. Pour le site web de sa compagnie naissante, obtenir un lien référent en provenance de LaPresse, c’est payant! Il en va de même quand un influenceur insère un lien vers votre site web, en provenance de sa plateforme de prédilection (blogue, Facebook, YouTube, Instagram, etc.) comme dans l’exemple de Camille DG, mentionné plus haut.

4. Pour augmenter votre crédibilité et notoriété

La réponse la plus directe et simple à donner à ce participant qui me posait la question, c’est que la visibilité obtenue via les influenceurs est surtout plus crédible que si vous tentiez vous-mêmes de publier le même contenu en le moussant par la suite par une mise en avant sur Facebook ou Instagram, par exemple.

Pourquoi? Tout d’abord, il faut savoir que 92% des consommateurs aujourd’hui font confiance aux sites d’avis et de commentaires tels Tripadvisor, Yelp et les médias sociaux – sans oublier les commentaires laissés sur des plateformes d’ecommerce comme eBay, Amazon, ou encore Expedia et Booking.com – alors qu’on estime seulement à 33% le niveau de confiance envers la publicité traditionnelle qu’effectuent les marques, ce qui inclus les contenus partagés via les médias sociaux. (Source: e-influence, 2017)

D’autre part, ces influenceurs ont également tout intérêt à choisir leurs partenariats pour ne pas miner le lien de confiance qu’ils entretiennent avec leur communauté en ligne. La firme MediaKix publiait d’ailleurs récemment un sondage sur le lien de confiance qui tend à s’effriter quand les influenceurs ne font pas acte de transparence dans leurs communications avec leurs abonnés.

Dans ce contexte, quand le partenariat entre la marque et l’influenceur est mis de l’avant en toute transparence, et qu’il y a communion d’esprit entre les deux parties, on obtient ainsi une crédibilité inégalée, contribuant au passage à une augmentation de la notoriété pour la marque ou le produit.

5. Pour contourner les bloqueurs publicitaires

Enfin, un dernier point mais non le moindre, soit la possibilité de contourner les bloqueurs publicitaires (Ad Blockers). On sait que ces applications sont de plus en plus prisées des internautes et mobinautes, surtout dans un contexte de publicité omniprésente sur les médias sociaux et la majorité des sites web dont le modèle d’affaires repose sur la vente d’espaces publicitaires.

À l’échelle mondiale, on estime d’ailleurs que près d’un appareil mobile sur neuf est doté d’un bloqueur publicitaire, soit plus de 615 millions d’appareils mobiles, avec un taux de croissance de 30% sur une base annuelle. En d’autres mots, et particulièrement en Asie, le taux d’adoption de ces applications est en forte hausse.

Dans ce contexte, on ne s’étonne pas de voir les marques collaborer avec des influenceurs afin de « passer le message » auprès de clientèles ciblées, tout en évitant les bloqueurs publicitaires qui peinent à distinguer les contenus promotionnels de ceux organiques.

Bien sûr, il existe une panoplie d’autres raisons qui vous inciteront à travailler avec les influenceurs, mais je considère que ces cinq arguments forment la base essentielle sur laquelle repose habituellement votre choix stratégique, surtout vis-à-vis des autres tactiques numériques existantes.

Frederic Gonzalo
Frederic Gonzalo

Conférencier et stratège cumulant plus de 20 années d'expérience en marketing et communications touristiques. Consultant depuis le début de 2012, j'offre des services de planification stratégique et formation en médias sociaux et marketing numérique pour petites et grandes entreprises.

Envoyez-moi le prochain article par courriel.