Blogue de Frederic Gonzalo


It's OK, it's only Creator Studio

Le nouveau Facebook, ce mal nécessaire

Vous l’aurez probablement remarqué, la plateforme Facebook vit une véritable cure de jouvence avec la mise en ligne de sa toute nouvelle mouture. Le nouveau Facebook, aussi appelé FB5, est ainsi la cinquième refonte majeure depuis la création de la plateforme en 2004.

Il est possible que vous ayez eu accès à cette nouvelle version plus tôt cette année, voire même depuis la fin 2019. Plusieurs utilisateurs, et j’en suis, avaient néanmoins décidé de revenir vers la plateforme classique. Pas tant pour résister aux changements que parce qu’il manquait plusieurs fonctionnalités utiles quand on gère une ou plusieurs pages.

On peut d’ailleurs encore revenir vers cette version classique… mais pour un certain temps seulement! En effet, on apprenait récemment que c’est en septembre que Facebook a l’intention d’imposer cette nouvelle version à tous ses utilisateurs. Nous y sommes!

Ce qu’on aime du nouveau Facebook

Si Facebook nous impose cette nouveau look, c’est supposément pour répondre aux besoins et attentes des utilisateurs. On accentue l’importance de certains boutons, on enlève des irritants et… on cherche à ramener les utilisateurs vers une plateforme plus conviviale. En théorie du moins.

Visuel plus épuré

Le look est soigné, le visuel d’ensemble plus épuré. Il s’en trouve pour dire que ça ressemble drôlement à Twitter, d’ailleurs. Peu importe.

On met beaucoup les icônes de l’avant, au lieu d’écrire en format texte. Remarquez ainsi les icônes pour la page d’accueil (maison), la gestion des pages (drapeau), les groupes ou marketplace. Il est vrai que certains icônes ne sont pas si intuitifs mais on va s’y habituer…

Et vous, opterez-vous pour le mode sombre? Certains préfèrent utiliser la plateforme sur fond noir. Pas sûr que j’aime ça, mais à chacun son style!

Stories mis en évidence

On avait vu l’apparition des stories sur Facebook en 2017, peu après leur introduction dans Instagram en 2016. La pâte tardant à lever, Facebook nous l’impose dorénavant très clairement dans le haut de la page, tant en version desktop que mobile. Voilà qui cadre avec la montée en popularité de ce format sur les médias sociaux, tant sur Instagram que Facebook.

Retour en force du fil de nouvelles

On vous disait que le visuel est plus épuré, donc. Mais surtout, on redonne la part belle au fil de nouvelles, qui occupe au moins 50% de l’espace, en plein centre de l’écran. Reste maintenant à voir si l’algorithme saura bloquer toutes ces publications imbuvables de vos amis complotistes ou pro-Trump!

Les outils de publication

Pour les gestionnaires de communauté et dirigeants d’entreprise qui gère une page Facebook la plus grande amélioration se trouve dans les nouvelles fonctionnalités du Creator Studio. On peut ainsi dorénavant programmer des stories sur Facebook, par exemple. Et le rumeur veut que l’on puisse bientôt le faire sur Instagram également!

Surtout, on pourra gérer de manière beaucoup plus dynamique nos contenus tant sur Instagram que Facebook avec les outils de publication, plutôt que de passer par des applications tierces comme Canva, notamment.

Ce qu’on aime moins du nouveau Facebook

Je vous fais une confession: j’ai trimé fort pour trouver du positif dans la section précédente de cet article. Parce que, on va se le dire, ce n’est pas toujours évident de se retrouver dans cette nouvelle version de Facebook.

Le plus enrageant? La disparition de plusieurs fonctionnalités ou la difficulté de les retrouver. Quelques exemples:

Disparition des fils de nouvelles de Pages

Vous savez, quand on gère une page, on aime parfois s’abonner à d’autres pages pour voir ce qu’elles publient. Par exemple, une association touristique régionale voudra s’abonner aux pages d’hôteliers, gites, restaurateurs et attraits sur son territoire. Et vice versa.

Ce n’est plus possible avec le nouveau design de Facebook. Un point. C’est tout.

Disparition des sondages ?

Une des fonctionnalités que j’aimais bien est celle permettant de faire de petits sondages sur une page. On peut ainsi poser une question, sonder nos utilisateurs, tout en publiant du contenu plus léger.

Cette fonctionnalité doit disparaitre au courant du mois de septembre, semble-t-il. En espérant que Facebook reviendra sur sa décision… D’ici là, plusieurs gestionnaires de communauté s’exaspèrent de bogues empêchant la publication de sondages au cours des derniers jours!

Disparition de l’onglet “Actualités”

Dans la section « À propos » d’une page Facebook, on retrouve toutes les informations pertinentes au sujet de l’entreprise:

  • date de fondation
  • heures d’ouverture
  • site web
  • adresse courriel
  • téléphone
  • services offerts
  • emplacement géographique

On y retrouvait également jusqu’à présent une section, sous forme d’article, dans laquelle on pouvait écrire un peu plus d’information au sujet de l’entreprise, appelée « Actualités ». Cet espace disparait avec le nouveau redesign. Pas une énorme perte, j’en conviens.

Obligation de passer par Creator Studio et les outils de publication

Les outils de publication sont disponibles depuis un certain temps pour publier sur une page Facebook, mais on pouvait très bien publier sans utiliser cette fonctionnalité. Facebook nous en impose pratiquement l’utilisation dorénavant.

Un exemple? Vous souhaitez faire une publication en utilisant l’option multi-langues. Avant, on pouvait le faire directement dans la boite « créer une publication » qui se trouve en page d’accueil. Dorénavant, il faut passer par les outils de publication. Même chose pour la programmation de publications, et ainsi de suite.

Le hic, c’est que l’onglet « outils de publications » est criblé de bogues depuis son apparition. Pour un gestionnaire de communauté chevronné, passe encore. Il existe des techniques de contournement, en utilisant l’application mobile Pages, par exemple. Mais pour les gens en entreprise qui n’utilisent Facebook qu’occasionnellement, l’outil n’est pas intuitif à utiliser – ni facile à trouver.

Difficulté de retrouver le Business Manager

Ce ne sont pas toutes les entreprises qui ont besoin de gérer une page via Business Manager, mais on conviendra que c’est la manière plus professionnelle de s’y prendre sur Facebook.

Je vous invite d’ailleurs à lire, ou relire cet article: Avantages et inconvénients de Facebook Business Manager

Jusqu’à tout récemment, on avait l’habitude de passer par le petit menu déroulant qui se trouvait en haut, à droite, sous le triangle inversé. Cet accès n’existe plus. En fait, aucun bouton ne semble exister pour vous amener à votre gestionnaire d’entreprise.

La solution? Écrire cette adresse dans votre navigateur (ou encore écrire l’adresse directement de votre page): https://business.facebook.com

Pas très user-friendly, vous en conviendrez. Un oubli de la part de Facebook? On l’espère, en tout cas.

Espace Pubs déficient

Une plateforme comme Facebook est évidemment une mine d’or pour le placement publicitaire, comme on a pu le constater au cours des dernières années. On se serait donc attendu à une interface revue et améliorée pour aider les PME à investir dans des campagnes ciblées. Wrong!

Quand vient le temps de cibler une audience sur Facebook, une des fonctionnalités les plus puissantes est la possibilité de créer une audience personnalisée. On peut ainsi cibler des utilisateurs en fonction de notre réalité d’entreprise:

  • Utilisateurs qui ont visité notre site web récemment (remarketing)
  • Gens qui sont dans nos bases de données, listes clients, etc.
  • Utilisateurs qui ont interagi avec notre page Facebook ou Instagram au cours du dernier mois ou de la dernière année
  • Gens qui ont interagi avec des événements ou vidéos partagés sur Facebook

Vous aimeriez faire ce genre de ciblage personnalisé? Ou encore créer des audiences similaires, quand on veut élargir la base d’utilisateurs potentiels à atteindre? Ce n’est plus possible avec le nouveau Facebook!

Encore une fois, vous l’aurez deviné, on peut contourner cet écueil en passant par le gestionnaire publicitaire, dans Business Manager. Mais pourquoi rendre les choses si compliquées?

Et je ne vous parle même pas de la gestion du pixel ou d’autres fonctionnalités plus sophistiquées. Là encore, c’est via votre gestionnaire d’entreprise qu’il vaudra mieux travailler.

Bref, je ne doute pas que Facebook saura s’ajuster et que nous nous habituerons à cette nouvelle version de la plateforme. C’est tout simplement dommage de nous imposer un outil qui comporte encore son lot de bogues et qui fait disparaitre des fonctionnalités utiles.

Mais bon, comme je le dis souvent: Facebook peut faire ce qu’il veut. Il est donc important pour les entreprises d’avoir leur propre présence dans l’univers numérique, notamment par l’entremise d’un site web performant. Dépendre de Facebook est rarement une bonne affaire…

Frederic Gonzalo

Frederic Gonzalo

Conférencier et stratège cumulant plus de 25 années d'expérience en marketing, ventes et communications. Consultant depuis le début de 2012, j'offre des services de planification stratégique et formation en médias sociaux et marketing numérique pour petites et grandes entreprises.

Abonnez-vous à l’infolettre hebdomadaire
Nouvelles, tendances et meilleures pratiques du marketing numérique
En savoir plus