Blogue de Frederic Gonzalo


Nombre d'utilisateurs Snapchat en 2021

Médias sociaux en 2021: État des lieux

Un peu plus tôt cette année, je partageais avec vous un état des lieux du numérique en 2021. J’y faisais échos à quelques faits saillants du rapport annuel produit par Hootsuite et We Are Social sur les plus récentes statistiques au niveau du web, des médias sociaux et du commerce électronique.

Si vous le voulez bien, j’aimerais aller au-delà des statistiques et voir quel rôle peuvent jouer les plateformes principales pour une PME. Car pour une entreprise qui souhaite atteindre un auditoire cible, sonder sa communauté ou recruter via les médias sociaux, ce n’est pas forcément la plus populaire qui sera la plus pertinente!

Pourcentage d’adultes américains qui utilisent les médias sociaux sur une base quotidienne. Source: PEW, 2020

Jetons un coup d’oeil aux 10 principaux médias sociaux.

Facebook, ce mal nécessaire

Je vous l’avouais tout récemment: Facebook, t’es pénible, tu sais? Depuis la mise en place de sa nouvelle plateforme (FB5) à l’automne 2020, Facebook ne cesse d’enlever, ajouter, enlever de nouveau plusieurs fonctionnalités. Au grand dam des gestionnaires de communauté qui passent leur journée sur cet outil. Mais aussi au grand désespoir des gestionnaires d’entreprise qui n’ont pas la même maitrise de la plateforme et qui peinent à s’y retrouver.

Les notifications qui disparaissent ou qu’on ne peut retrouver, les statistiques qui changent de place, l’arrivée de Business Suite en marge de Business Manager, les outils de publication en marge de Creator Studio, la nouvelle interface de page avec abonnés seulement et j’en passe… Pour placer une publicité, on passe par l’Espace publicitaire, par le bouton « Promouvoir » ou par le gestionnaire publicitaire dans Business Manager?

Pourcentage d’utilisateurs américains (12+ ans) actifs sur Facebook. Source: The Infinite Dial. Edison Research, 2020.

Et tout ça, sans parler de la performance en déclin constant pour les publications organiques. Si certains auraient envie de lancer la serviette… il suffit de se rappeler que ce sont près de 85% des Canadiens qui sont présents sur Facebook. En d’autres mots, love it or hate it, la plateforme demeure incontournable pour atteindre une masse critique de la population.

Instagram, la plateforme populaire

Une des raisons qui poussent certains utilisateurs à moins utiliser Facebook est son climat toxique. Les échanges au vitriol, les articles de type fake news qui sont partagés, les trolls qui sévissent, les opinions et tous et chacun. Sur Instagram, il peut certes y avoir du contenu controversé mais la plateforme se prête essentiellement aux contenus visuels, que ce soit en photos ou vidéos. Un type de contenu plus léger, qui génère également de meilleurs niveaux d’interaction.

Instagram s’est ainsi hissé dans le top 3 des médias sociaux les plus populaires au Canada et au Québec (après Facebook et YouTube) au cours des dernières années. On estime que ce sont entre 55-60% des adultes canadiens qui y sont présents. C’est également le média social qui génère les meilleurs taux d’engagement par publication – hormis TikTok – et voit de plus en plus d’entreprises y bonifier leur présence avec une fréquence de publications plus élevée.

Statistiques Instagram 2021. Source: Local Marketing Solutions

Les PME peuvent ainsi miser sur Instagram pour construire une marque forte, avec la panoplie d’outils disponibles: publications dans le fil de nouvelles, Stories, vidéos avec IGTV, reels. Sans oublier la fonctionnalité de boutique en ligne, qui ouvre la porte au commerce électronique directement sur la plateforme… ou via votre site web transactionnel.

Twitter, pour les initiés

Il y a plus de cinq ans, j’écrivais sur ce blogue un article qui se voulait prémonitoire: le début de la fin pour Twitter. Bon, c’était avant l’arrivée au pouvoir de Trump et une ère débridée pour cette plateforme populaire qui devenait tout à coup la canal de communication officiel de la Maison Blanche!

Si Twitter n’est pas mort, il n’est pas fort. Mes réserves au sujet de cette plateforme demeurent valides encore aujourd’hui. Malgré ses forces inhérentes, ce média n’a jamais percé auprès du grand public et demeure l’apanage de certains initiés: journalistes, célébrités, organisations gouvernementales, etc. Twitter demeure également le château fort des trolls et utilisateurs controversés, malgré les faibles efforts de la plateforme pour régulariser la situation.

Pour les PME, je persiste et je signe: il y a peu d’avantages à miser sur Twitter. Trop de temps et d’efforts à mettre pour y espérer un retour sur l’investissement digne de ce nom.

Linkedin, la force tranquille

Depuis son acquisition par Microsoft en 2016, il est intéressant de suivre la progression de Linkedin. Cette plateforme a été lancée une année avant Facebook, et n’a pourtant jamais eu le même buzz de popularité. Mais force est d’admettre qu’elle a su bien évoluer et devenir une plateforme incontournable d’un point de vue B2B, business to business.

Linkedin demeure bien sûr intéressante dans une perspective de recrutement et de recherche d’emploi. Néanmoins, la plateforme a pris le virage du contenu depuis les dernières années et on y partage des articles de fond, des vidéos en direct, du contenu éphémère (stories) et des publications faisant l’usage de hashtags stratégiques. Une belle manière pour certaines marques, entreprises ou individus d’asseoir leur autorité ou crédibilité dans leur sphère d’activités.

Nombre d’utilisateurs Linkedin à l’échelle mondiale. Source: Oberlo, 2021

Pour les entreprises qui souhaitent mettre de l’avant leur expertise dans un créneau spécifique, entretenir des relations avec des fournisseurs, experts ou partenaires stratégiques, Linkedin fait partie de ces médias sociaux nichés, spécialisés, qui peuvent ajouter une dimension dynamique à votre approche de contenu.

À lire, ou relire: Pages Linkedin: 7 fonctionnalités à découvrir

Pinterest, une niche intéressante

Je me souviens en 2011, il y a maintenant 10 ans (my God!), on parlait de Pinterest comme la darling des médias sociaux. C’est toutefois Instagram, achetée l’année suivante par Facebook, qui a été propulsée au rang de plateforme majeure dans l’univers des médias sociaux. Est-ce à dire que Pinterest a raté le bateau? Un peu, oui. Mais la plateforme demeure pertinente pour générer du trafic vers un site web, surtout pour une entreprise qui mise beaucoup sur les images et l’aspect visuel.

Le trafic généré par Pinterest continue d’offrir un potentiel intéressant

Encore aujourd’hui, Pinterest demeure dans la marge mais continue d’attirer une clientèle loyale, majoritairement féminine, qui aime bien épingler des photos, vidéos et infographies sur autant de babillards divers et spécialisés. Et après tout, il y a quand même 450 millions d’utilisateurs actifs sur la plateforme, en date de mars 2021.

Pour une entreprise qui mise sur des produits et services orientés vers les images et contenus visuels, Pinterest offre un potentiel qui demeure intéressant. Il ne s’agit pas d’une plateforme qui demande trop de temps et d’énergie non plus. On peut y contribuer par bourrasques, à défaut d’y aller régulièrement comme pour les autres plateformes.

TikTok, en progression fulgurante

Je vous ai parlé à plusieurs reprises de TikTok au cours des 18 derniers mois, et avec raison d’ailleurs. C’est le média social le plus tendance de l’heure, certes. Mais en raison de la pandémie, on observe également un taux croissant d’adoption chez les utilisateurs de 34 à 49 ans, soit une catégorie de choix pour plusieurs entreprises, produits et services.

Croissance de TikTok à plus de 1 milliard d’utilisateurs. Source: AppAnnie

Et on va se le dire: le pain et le beurre de cette plateforme sont les jeunes de la Génération Z, âgés de moins de 25 ans. Or, cette génération forme la catégorie de consommateurs la plus importante aux États-Unis en 2021, soit encore plus que les Milléniaux qui sont aux commandes depuis quelques années déjà. Bref, TikTok cartonne, avec ses 1.1 milliard d’utilisateurs actifs sur une base mensuelle… dont plus de 640 millions actifs à tous les jours!

Lire aussi: 13 stats TikTok en 2021

Snapchat, surtout pour les jeunes

Il s’en trouve plusieurs qui croient que Snapchat n’est plus aussi populaire qu’avant, que les jeunes ont migré vers TikTok et que les marques se sont rabattues vers Instagram et ses stories. Ce n’est pas tout faux, remarquez. Mais c’est un peu court. La réalité, c’est que Snapchat parvient tant bien que mal à garder son niveau de popularité, surtout chez les utilisateurs de moins de 25 ans. En fait, six utilisateurs de Snapchat sur dix est âgé de 13 à 25 ans.

Nombre d’utilisateurs Snapchat en 2021. Source: Oberlo

Surtout, on remarque un niveau d’utilisation qui continue d’augmenter pour atteindre 265 millions d’utilisateurs actifs à tous les jours! Snapchat fait donc partie du peloton de tête pour le niveau d’utilisation. Et quand on est une entreprise qui souhaite parler aux jeunes de moins de 25 ans, il s’agit d’une plateforme toujours aussi pertinente, même si elle continue de rester dans la marge des GAFAM de ce monde.

Clubhouse et les médias audio

Clubhouse, nouvelle coqueluche des médias sociaux, je vous disais ici en février. Nous voilà rendus en mai et déjà, la folie semble s’estomper. Mais attention: les utilisateurs Android ont commencé à obtenir l’accès à la plateforme la semaine dernière aux États-Unis, avec un déploiement progressif prévu au cours des prochaines semaines. Un second souffle est ainsi à prévoir dans les prochaines semaines. Ou pas.

Clubhouse, c’est le fleuron du média social audio, une tendance sortie tout droit de la pandémie que nous vivons. Le format audio, qui rapproche les gens autour de conversations dans des « salons », apporte une chaleur humaine que d’aucuns apprécient. Et contrairement à la baladodiffusion (podcast), le social audio permet l’interaction, en temps réel, avec une multitude d’intervenants. Un peu comme un talk show où les invités surprises peuvent intervenir à tout moment et les conversations peuvent aller dans tous les sens.

Quelle utilisation pour les marques et les entreprises? On commence à voir certaines organisations organiser des discussions sur des sujets précis, mais cela demeure embryonnaire pour l’instant. Et si vous ne croyez pas en Clubhouse, dites-vous que Facebook s’apprête à lancer sa propre plateforme audio sous peu. Twitter a lancé Spaces. Et Microsoft devrait suivre avec sa plateforme « Fireside ». Bref, le social audio pourrait être le format à surveiller… en 2022 et par la suite. Pandémie ou pas.

Discord, Twitch et les autres

À moins d’être gamer, ou d’avoir un ou une gamer dans votre entourage, il est peu probable que vous soyez actifs sur Discord ou Twitch. Pourtant, Discord est un système de messagerie qui compte plus de 140 millions d’utilisateurs actifs sur une base mensuelle. Quant à Twitch, il s’agit d’une plateforme de streaming surtout pour jeux vidéo. En 2021, sa popularité explose, en grande partie dû à la pandémie qui force une partie de la population à la maison, même durant les heures d’école… ou du bureau!

Heures de visionnement sur les plateformes principales de streaming. Source: StreamHatchet

On se rappellera le coup d’éclat de la politicienne américaine Alexandria Ocasio-Cortez, qui a fait une diffusion en direct sur Twitch en octobre dernier, en jouant au populaire jeu Among Us. Elle compte plus d’un million d’abonnés à sa chaine, et ce sont plus de 435,000 personnes qui étaient en direct avec elle lors du streaming initial – la vidéo a été vue à 2.3M de reprises à ce jour. Un coup d’éclat qui a été repris lorsqu’elle a été mise au défi par le leader du NPD, Jagmeet Singh, au début 2021. Une autre vidéo qui a franchi le million de visionnements!

Bref, pour les politiciens qui veulent rajeunir leur image, il n’y a pas que TikTok ou Snapchat, hein?

YouTube, la puissance du format vidéo

Une dernière plateforme, et non la moindre: YouTube. Si je n’ai pas mis l’emphase sur YouTube ici, c’est que pour plusieurs, il ne s’agit pas d’un média social au sens propre du terme. Il est vrai que les interactions y sont assez sommaires. On y vient pour consommer du contenu, pas forcément pour interagir avec les publications ou avec les marques.

Pourcentage d’utilisateurs américains actifs sur YouTube, Q3 2020. Source: Statista

YouTube demeure encore, et de loin, la plateforme numéro un au niveau de la vidéo. On parle de 2.3 milliards d’utilisateurs actifs sur une base mensuelle. Comme on peut le voir dans le tableau ci-dessus, on remarque que ce sont toutes les catégories d’âge qui s’y trouvent. Et comme elle appartient à Google, on aura intérêt à y créer une chaîne avec liens pointant vers votre site web, listes de lectures, et intégration de vidéos avec mots-clés pour ainsi contribuer au référencement naturel de votre écosystème numérique.

Frederic Gonzalo

Frederic Gonzalo

Conférencier et stratège cumulant plus de 25 années d'expérience en marketing, ventes et communications. Consultant depuis le début de 2012, j'offre des services de planification stratégique et formation en médias sociaux et marketing numérique pour petites et grandes entreprises.

Abonnez-vous à l’infolettre hebdomadaire
Nouvelles, tendances et meilleures pratiques du marketing numérique
En savoir plus