Blogue de Frederic Gonzalo

Igloofest à Montréal

Dix incontournables du tourisme hivernal au Québec

Février tire à sa fin et pour certains, il serait grand temps que l’hiver se termine. Pourtant, s’il est un trait distinctif de notre destination, c’est bien notre nordicité et ce qui vient avec: le froid, la glace, les grands espaces blancs et les conditions météo hors normes!

Je ne comprends pas ces gens qui s’étonnent, à la mi-janvier, alors qu’il fait -15C: « Heille, il fait vraiment frette aujourd’hui, hein? ». Euh, nous sommes à la mi-janvier, et -15C est la normale de saison. Profites-en pour aller chez Ashton, tu auras 15% de rabais sur la poutine… 😉

Mais je digresse. Si on considère que l’hiver dure de décembre à avril, ces cinq mois représentent plus de 40% de l’année. Que peut-on faire pour rendre cette saison plus attractive et quels sont les défis à relever pour y arriver? On doit s’attarder à développer de nouveaux produits de calibre international, innover avec les produits et événements existants, et créer des prestations complémentaires.

Développer des nouveaux produits d’appel de calibre international

Le Québec offre plusieurs produits d’appel en hiver, mais combien sont exclusifs ou différentiateurs? Au cours des dernières années, plusieurs nouveaux projets ont été mis de l’avant afin de célébrer l’hiver, attirant autant la clientèle locale que de l’extérieur de la province. Par exemple:

Tremblant

Le centre de villégiature s’est complètement réinventé depuis 1995, et est considéré comme la meilleure destination de ski dans l’Est de l’Amérique depuis près de 15 ans par les lecteurs de SKI Magazine. Au-delà du ski, la destination a su proposer de tout pour tous: shopping, cinéma, sports de glisse, motoneige, équitation, descentes en tubes, etc.

Le Massif de Charlevoix

Nouvelle expérience de luge sur une piste de 7.5 km de long, nouveau train touristique roulant été comme hiver, offre d’hébergement en devenir… le centre de ski est appelé à devenir un point d’attraction même pour ceux et celles que la glisse rebute.

Hôtel de Glace

Depuis près d’une dizaine d’années, l’Hôtel de glace de Québec attire les foules, certains y venant même pour célébrer leur mariage dans la chapelle de glace. Concept original qui a fait un bébé cet hiver, avec le tout nouveau Village des Neiges, à Montréal (les deux organismes sont indépendants). Des structures imposantes et éphémères qui ont le mérite de mettre de l’avant notre nordicité et la beauté intrinsèque de la neige et de la glace.

Montréal en Lumières

Je me rappelle, lors de la première édition en 2000, combien d’entre nous étaient sceptiques. Quoi, une fête foraine en plein centre-ville au beau milieu de l’hiver, alors qu’il fait -1000C avec le facteur vent? Eh bien, douze ans plus tard, le pari tient toujours et le festival a démontré que Montréalais, Québécois et touristes de passage étaient prêts à faire la fête, même en hiver.

Igloofest

Dans la foulée du succès du festival Montréal en Lumières, les organisateurs du Piknik Électronique, un événement estival qui bat son plein depuis une dizaine d’années, ont aussi décidé de lancer un événement hivernal, avec DJ et plancher de danse au son d’une musique qui réchauffe la piste… enneigée! Un succès qui ne se dément pas depuis maintenant six ans.

Innover avec des produits existants

Parfois, innover en tourisme peut se faire en revisitant des produits existants et en les adaptant sous une nouvelle perspective. Voici deux exemples:

Carnaval de Québec

Après 58 ans d’existence, Bonhomme a su se renouveller au fil des ans et s’adapter aux besoins changeants de la clientèle. Vers la fin des années 90, sentant une fatigue et une baisse de popularité, la direction a pris le virage famille, adaptant la programmation, sabrant dans les activités nocturnes et délaissant les « fameuses » duchesses…

Année après années, de nouvelles activités apparaissent, d’autres disparaissent et, on sent depuis 2-3 ans cette volonté de ramener un volet plus festif, plus jeune, avec DJs et soirées dédiées. Après tout, cet événement génère des retombées annuelles estimées à plus de 30 millions $ attirant plus de 100 médias étrangers à chaque année!

Zoo de Granby

Cette institution zoologique a investi des sommes importantes récemment, et il est donc logique qu’elle optimise ses opérations en ouvrant ses portes durant l’hiver, ce qu’elle n’a pas toujours fait par le passé. Un bel exemple permettant d’allonger les périodes d’activité et d’assurer un retour plus rapide sur les investissements.

Créer des produits complémentaires

Enfin, il existe des prestations originales au Québec que nous aurions avantage à mieux faire découvrir et qui complètent bien les produits d’appels forts mentionnés ci-haut ou tout séjour dans notre belle province. En voici trois:

Domaine de la Forêt Perdue

Y a-t-il sport plus typiquement canadien que le patinage (et le hockey)? Lors de votre prochain séjour en Mauricie ou du côté de Trois-Rivières ou Shawinigan, mettez cette destination à votre agenda! Près de 10km de parcours soignés avec une machine de type Zamboni mais artisanale, niché dans un boisé derrière une ferme où on retrouve des animaux. Une superbe sortie en famille!

Circuits en motoneige: Sur certains marchés internationaux, nos circuits de motoneige font office de produit d’appel fort. Il en va de même pour les expéditions en traineau en chien, que je considère néanmoins comme des produits d’appels forts, certes, mais loin d’être exclusifs au Québec. Par contre, là où nous avons l’occasion de nous distinguer est par la mise en commun des territoires où l’on peut pratique ces sports, créant ainsi des raids comme on retrouve peu ailleurs dans le monde. Ce type de produit est d’ailleurs très attractif auprès de la clientèle européenne.

Village Vacances Valcartier

Enfin,il est important d’avoir de produits complémentaires qui permettent de profiter du grand air, tant pour la clientèle locale que pour les visiteurs de passage. Dans la région de Québec, le centre de glisse de Valcartier est unique en son genre, et attire autant les jeunes que les familles en quête d’une journée ou d’une soirée au gré de sensations fortes!

D’ailleurs, un dossier récent du journal Le Soleil se penchait justement sur ce virage visant à faire de l’hiver une série d’événements dignes de mention et de déplacement pour la clientèle locale et touristique. On y parle entre autres du Red Bull Crashed Ice, du Snowboard Jamboree et des événements qui, de plus en plus, mettent l’hiver et notre nordicité de l’avant, plutôt que la mettre sous le tapis.

Y a-t-il d’autres incontournables de l’hiver québécois qui, selon vous, auraient dû figurer à cette courte liste? N’hésitez pas à commenter, ici-bas.