Blogue de Frederic Gonzalo

Google Analytics 4

Pourquoi vous devez passer à Google Analytics 4 dès maintenant!

Dans l’univers du marketing numérique, les indicateurs de performance et l’analyse des données sont des sujets qui remportent rarement des concours de popularité. C’est pointu, c’est technique, voire même ennuyant. Il s’agit néanmoins d’une composante primordiale pour toute entreprise souhaitant se doter d’une intelligence d’affaires, question de savoir ce qui fonctionne (ou pas) dans vos efforts sur le web et les médias sociaux.

Google Analytics est sans contredit le chef de file dans le domaine des dashboards de données, avec son outil gratuit qui permet de décortiquer les audiences, les comportements, la provenance et les conversions qui ont cours sur votre site web. Or la version actuelle – Universal Analytics (UA) – est appelée à disparaitre sous peu et sera remplacée officiellement au 1er juillet 2023. Ainsi, on aura droit à la 4e mouture de Google Analytics depuis sa création, qu’on appelle communément GA4, ou Google Analytics 4.

Google avertit depuis quelques semaines le passage éventuel à GA4 dès qu’on accès à son dashboard dans Universal Analytics. Cessez de procrastiner et passez à l’action dès maintenant!

De UA à GA4, deux univers parallèles

Le hic, c’est que GA4 et UA sont deux versions très différentes, qui rapportent les données avec différentes terminologies. Surtout, ce sont deux versions qui fonctionnent en parallèle. En d’autres mots, il n’y a pas de continuité entre les deux versions.

1er juillet 2023, fin d’Universal Analytics

Ainsi, comprenons-nous bien: la version actuelle de Google Analytics (UA) cessera de collecter des données au 30 juin 2023. Dès le 1er juillet 2023, il sera donc impossible d’effectuer des comparaisons avec vos performances passées au moyen d’Universal Analytics. Vos données seront toujours disponibles, par contre, pour consultation ultérieure.

Vous pourrez voir vos performances de 2019 ou 2020, par exemple, présumant que vous aviez installé le pixel de Google Analytics sur votre site web à cette époque. Mais vous ne pourrez comparer avec votre performance durant l’été 2023 ou 2024, car UA aura cessé de fonctionner. Et de toute manière, on ne retrouve pas les mêmes données, sous une même forme, donc ce serait comme tenter de comparer des pommes avec des poires!

Installez GA4 dès aujourd’hui

Dans ce contexte, il devient donc très important de procéder à la mise en place d’une propriété GA4 pour votre site web dès maintenant. Pourquoi? Afin de collecter dès aujourd’hui des données à des fins comparatives. Pour une entreprise touristique, par exemple, on voudra collecter des données au cours de l’été 2022 afin de pouvoir effectuer des comparaisons de performance rendus à l’été 2023.

Configurez dès maintenant votre propriété Google Analytics 4 afin de collecter des données et ainsi être en mesure de procéder à l’analyse de performance de votre site web au cours des mois et années à venir.

ATTENTION: Pas défaut, lorsqu’on configure la nouvelle propriété avec GA4, les données sont conservées pendant deux mois seulement! Il sera important de sélectionner l’option « 14 mois » afin que vous ayez plus de données, sur un peu plus d’un an. Je trouve personnellement cette option très restrictive, et j’ose espérer que Google saura évoluer et offrir une option à plus long terme pour la conservation de données dans son dashboard.

Le conservation des données sur les utilisateurs et les événements est par défaut établie à deux mois. Assurez-vous de modifier ce paramètre et l’établir à 14 mois.

Pourquoi Google procède à ce changement majeur

En effet, on peut se demander ce qui pousse Google à effectuer ce changement important à Universal Analytics, après 10 ans de loyaux services. Il y a bien sûr plusieurs raisons… mais la plus importante réside dans les nouvelles normes de respect de la vie privée. En fait, il faut regarder du côté de l’Europe, où Google essuie des amendes salées depuis les dernières années. Cette version de GA4 devrait ainsi être plus conforme aux règles édictées par le RGPD, le règlement général sur la protection des données, entré en vigueur en avril 2016 sur l’ensemble du territoire européen.

Une autre raison qui pousse Google vers cette mouture révisée est la nouvelle réalité de navigation multi-plateformes et multi-appareils. GA4 est ainsi conçue pour mieux suivre un utilisateur qui aurait par exemple commencé sa navigation sur votre site web le matin sur son ordinateur de bureau, pour la poursuivre en soirée depuis son téléphone intelligent ou tablette.

J’en discutais récemment avec le référenceur et spécialiste Web Christian Nadeau, qui me disait justement que « la structure de GA4 basée sur les événements est mieux adaptée à l’Intelligence artificielle, ce qui permet par exemple de prédire les probabilités d’achat d’une cohorte de visiteurs ou le risque de perdre un abonné . »

Souci de confidentialité et disparition de cookies

Un autre élément qui explique cette migration vers GA4, et non le moindre, est le souci de confidentialité qui découle du RGPD et de la fin des cookies tiers sur Google Chrome, annoncée pour le début de 2023.

En préparation pour un midi-conférence portant sur le sujet de GA4, j’ai justement demandé à M. Nadeau ce qu’il voyait comme principaux avantages et inconvénients sur cette nouvelle plateforme. « Il y aura de nombreux avantages dont l’intelligence artificielle plus sophistiquée, le suivi de site Web et d’apps dans un même système. Il y a également l’emphase sur le respect des lois sur la confidentialité et le suivi du visiteur sur plusieurs appareils, le suivi en l’absence de cookies tiers, la synchronisation des coûts publicitaires d’autres plateformes comme Facebook Ads et Bing Ads, le suivi sur plusieurs sites Web d’une même entreprise, une meilleure mesure de l’engagement. Bref, plusieurs améliorations concrètes! « 

« Par contre, on perd l’essentiel des configurations et l’expertise acquise sur UA car GA4 utilise un paradigme complètement différent. On perd notre base de comparaison historique. Ceci étant dit, GA4 a beaucoup évolué au cours des derniers mois, et on peut s’attendre à d’autres améliorations et ajustements d’ici la mise en place officielle du 1er juillet 2023 « , de conclure Christian.

Quoi faire dès maintenant?

Bref, que devrait faire une PME devant la nouvelle réalité de Google Analytics 4 en date d’aujourd’hui? Voici cinq conseils pratiques à cet effet:

  • Activer dès maintenant la propriété GA4 dans votre compte Google Analytics. Vous pourrez ainsi continuer de suivre les données sous leur forme actuelle dans Universal Analytics, tout en commençant la collecte de données sous la nouvelle forme de GA4;
  • Assurer que les données sont bel et bien collectées. Les flux de données n’apparaissent pas instantanément, il importe donc d’assurer un suivi à cet égard. (Des tutoriels sont disponibles sur YouTube à ce sujet)
  • Choisir l’option 14 mois pour la conservation des données, et non pas les deux mois qui sont mis par défaut dans les paramètres du compte;
  • Se familiariser avec le nouvel environnement de Google Analytics 4. On remarque assez rapidement que les données ne s’affichent pas aux mêmes endroits, on parle d’événements et d’engagement alors que ces termes n’ont pas la même signification que sur les médias sociaux. Certaines nomenclatures ont disparu – on ne parle plus des taux de rebond, par exemple – et on retrouve difficilement certaines données, comme par exemple les vitesses de téléchargement de page sur le site.

La plateforme évoluera très certainement au cours des mois et années à venir, et il sera intéressant de suivre le niveau d’adoption par les entreprises. Un ami en France me disait récemment que plusieurs organisations là-bas pensaient délaisser Google Analytics pour une autre plateforme populaire. Simple anecdote ou réelle tendance à surveiller? Le temps nous le dira.

Ressource à consulter: Centre d’aide Google pour passer à GA4