Diagnostic de votre présence en ligne: 5 éléments à considérer


9 septembre 2015

Votre site internet a été conçu à l’époque où Britney Spears était encore d’actualité? Ou peut-être avez-vous récemment procédé à une refonte mais ne savez pas trop comment évaluer le travail qui a été accompli, ni comment définir les prochaines étapes et saisir des opportunités latentes?

Un diagnostic de votre présence numérique, ou audit web, est de rigueur afin de vous aider à comprendre les meilleures pratiques et pour déceler les opportunités et menaces qui existent en lien avec votre marque en ligne, non seulement au sein de votre industrie mais aussi vis-à-vis de la compétition.

Parmi les nombreux éléments qui sont considérés lors d’un tel exercice d’analyse, les cinq suivants résument l’essentiel de la démarche.

1. SEO

Ce qu’on appelle communément le SEO, ou Search Engine Optimization, c’est comprendre comment votre site performe quand vient le temps de faire une recherche parmi les engins tels que Google, Yahoo et Bing. Si vous êtes un détaillant qui vend des bijoux, votre site web doit contenir les mots-clés et une programmation en lien avec ces mots-clés, faisant en sorte que votre clientèle cible vous trouvera facilement et plus aisément que votre compétiteur.

La meilleure place pour cacher un corps mort… est en page 2 des résultats de recherche sur Google!

Quelle est l’importance d’avoir un site bien référencé? On dit parfois à la blague que la meilleure place pour cacher un corps mort est à la deuxième page des résultats de recherche sur Google, tout simplement parce que personne ne s’y rend. En fait, selon une étude parue sur SearchEngineLand en 2013, on sait que 53% des internautes cliquent sur le premier résultat organique (naturel) et que 77% des internautes cliquent sur les trois premiers résultats organiques de recherche. En d’autres mots, un site bien référencé vous positionne favorablement dans les résultats de recherche, ce qui veut dire plus de trafic vers votre site web!

53% des clicks viennent du 1er résultat naturel. Source: SearchEngineLand

Un diagnostic SEO de votre site vous en dévoilera donc un peu plus sur les composantes suivantes:

  • Balise titre de votre site
  • Méta description
  • Aperçu de Google pour la description de votre site
  • Titres (H1 à H6)
  • Nuage et cohérence des mots-clés
  • Attributs alt-image
  • Pages indexées
  • Liens entrants
  • Liens brisés et redirections
  • Etc.

2. Mobile

Depuis le temps qu’on nous parle de la révolution mobile, celle-ci est enfin arrivée. Je consultais récemment les statistiques d’un client hôtelier à Québec sur Google Analytics, et 46% de son trafic en 2015 provient d’appareils mobiles. Pour certaines entreprises, c’est plus de 50%, voire 60% du trafic qui provient de téléphones intelligents et de tablettes numériques. Et alors, diront certains? Eh bien, si votre site n’est pas conçu en mode adaptatif ou n’a pas été optimisé afin de répondre à cette nouvelle réalité, vous offrez potentiellement une expérience de navigation frustrante à un consommateur sur deux! Est-ce vraiment ce que vous voulez?

Depuis avril 2015, Google pénalise dans les résultats de recherche mobile les sites internets qui ne sont pas considérés « mobile friendly », ce qui devrait vous inciter plus que jamais à prendre le virage et non seulement adapter votre site à cette nouvelle réalité mais aussi en saisir les nuances dans la création de contenu et la programmation de vos outils numériques. Un bon diagnostic devrait ainsi vous fournir des détails sur:

  • Visites mobiles
  • Rendu de votre site sur appareils mobiles
  • Fenêtre d’affichage
  • Taille de la police et des boutons
  • Vitesse de téléchargement sur appareils mobiles
  • Etc.

À lire aussi: 6 erreurs à éviter dans votre marketing mobile

3. Médias sociaux

À l’ère du web 2.0, doit-on encore insister sur l’importance d’une présence soutenue sur les principaux médias sociaux? Vous n’avez pas forcément à être présent partout, mais idéalement être actif là où sont vos clients. Facebook est pratiquement un incontournable dans la plupart des industries. En tourisme, on voudra regarder l’influence et le trafic référent en provenance de TripAdvisor ou de sites tels Expedia ou Booking. Pour d’autres industries, un trafic considérable peut provenir de Twitter, Pinterest ou encore Linkedin.

Vos comptes sur ces médias sociaux sont-ils mis de l’avant clairement sur votre site web? Et quel rôle jouent-ils dans votre démarche de marketing numérique? Un bon diagnostic de cette composante jette un regard sur:

  • Présence Facebook: taux d’engagement, croissance, trafic référent vers site web, etc.
  • Profil démographique de vos communautés
  • Performance organique et payante des publications: textes, photos, vidéos
  • Conversions issues des campagnes marketing sur ces réseaux
  • Présence Twitter, Linkedin, Pinterest, Instagram… selon votre réalité
  • Etc.

4. Trafic web

Dans un bon diagnostic de votre présence en ligne, on met l’emphase sur votre site web, actuel ou en développement, pour comprendre ce que font les utilisateurs en ce moment ou au cours des derniers mois et dernières années. La première étape et hypothèse de départ est que vous avez Google Analytics proprement installé sur votre site – un constat qui s’avère erroné pour près de 40% des clients avec qui je fais des mandats d’analyse!

On peut dès lors creuser pour découvrir les pages les plus visitées, celles sur lesquelles les utilisateurs passent le plus de temps, d’où vient le trafic référent, les canaux qui génèrent le plus de conversions (ventes), et bien plus encore. On peut s’y perdre dans Google Analytics, à moins de savoir quoi chercher et quels sont les objectifs d’affaires que l’on souhaite mesurer.

À lire aussi: 5 trucs pour une campagne AdWords efficace

5. Annuaires locaux

Enfin, un dernier élément dont l’influence varie selon les industrie est la présence ou non de votre site au sein de répertoires influents. On pense bien sûr aux Pages Jaunes, dont le modèle d’affaires n’est plus aussi percutant qu’à une certaine époque, mais aussi tous les sites d’avis de consommateurs, d’Amazon à Ebay en passant par Kijiji, Yelp, Zomato ou encore TripAdvisor dans le milieu touristique. Ces sites sont très prisés par les consommateurs qui veulent se faire une opinion avant de passer au stade de la transaction, en ligne ou non. Il importe donc de comprendre votre performance au sein de ces sites, et d’évaluer la pertinence d’y gérer minimalement une présence, par exemple.

Ce sont là cinq composantes importantes mais un audit web pour votre marque peut aller encore plus loin, selon les besoins et les attentes, et en fonction de votre réalité d’entreprise. Je termine en vous présentant une vidéo explicative au sujet des services offerts par Gonzo Marketing à ce niveau! 🙂

Questions, commentaires, n’hésitez pas à nous écrire pour plus de détails!

Frederic Gonzalo
Frederic Gonzalo

Conférencier et stratège cumulant plus de 20 années d'expérience en marketing et communications touristiques. Consultant depuis le début de 2012, j'offre des services de planification stratégique et formation en médias sociaux et marketing numérique pour petites et grandes entreprises.

Envoyez-moi le prochain article par courriel.